Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bridget Jones folle de lui - Helen Fielding

Publié le par Malénia

Bridget Jones folle de lui - Helen Fielding
Bridget Jones folle de lui - Helen Fielding

Genre Chick Lit

Quatrième de couverture

Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l’homme idéal : Bridget is back ! Elle n’est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d’amis qu’elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique. Le grand Mark Darcy – avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans – est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en cougar dans les bras d’un trentenaire sexy (et quelque peu immature). Mais pour combien de temps ? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles.

Mon avis

Je ne m'attendais pas à la revoir. Elle avait bercé une partie de ma post-adolescence (oui, j'étais déjà née en 1998, dingue, hein?) et je pensais qu'en deux tomes, Helen Fielding avait déjà tout dit. Aussi, quand j'ai appris qu'un nouveau Bridget Jones était sorti, je me suis ruée dessus. Mais est-ce à à force d'entendre et de lire partout que ce troisième opus était commercial ou sans intérêt? en tout cas j'ai fini, consciemment ou pas, par le reléguer au fond de ma PAL. Si je l'ai ressorti aujourd'hui, c'est dans le cadre du challenge "Un an, un chalenge et des livres" qui me demandait justement ce mois-ci de ressortir un livre qui végètait dans ma PAL depuis au moins six mois.

Bridget Jones n'a pas beaucoup changé : elle est toujours bordélique, borderline et débordée. Et elle est désormais veuve de Darcy, et mère de deux jeunes enfants, ce qui n'arrange rien. Le fil conducteur de ce livre est sa relation en dents de scie avec un jeune homme de vingt-et-un ans son cadet : il l'appelle, ne l'appelle plus, la quitte, la reprend... J'avoue que cette partie là m'a un peu fatiguée. Leurs va-et-vient incessants (je parle de la relation, nous sommes bien d'accords ^^) le côté très immature de cette femme de cinquante ans, les échanges sur twitter... Mais heureusement ce livre est un peu plus que cela. Autour de cette idylle (assez ennuyeuse, il faut l'avouer) se dessinent les relations avec ses enfants qui ont perdu leur papa, la façon qu'elle a de faire face à sa vie en solo, au manque, et surtout à la façon de se fonder une nouvelle vie.
Je n'ai pas beaucoup ri dans ce tome (mais je n'ai pas pleuré non plus, n’exagérons rien), je me suis même demandé si cet opus était nécessaire, mais en m'accrochant à ma lecture, au fil des pages, j'ai retrouvé la Bridget de ma jeunesse : tendre, émouvante, un peu niaise parfois, mais surtout terriblement attachante. Je ne regrette pas ma lecture!

Commenter cet article

lisa 07/04/2015 09:05

ça m'a fait plaisir de retrouver Bridget moi aussi, et je l'ai également trouvé très attachante.
ça m'a donné envie de relire les 2 autres :)