Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Even dead things feel your love - Guibé

Publié le par Malénia

Even dead things feel your love - Guibé
Even dead things feel your love - Guibé

Genre Bit Lit

Quatrième de couverture

Au terme de votre vie, à combien estimez-vous le nombre de minutes au cours desquelles vous avez commis une erreur irréparable ? De celle dont les conséquences régissent d’une douloureuse tyrannie vos agissements futurs jusqu’au trépas. Mon acte manqué ne dura pas plus d’une fraction de seconde et pourtant ma mémoire fracturée me renvoie sans cesse à cet instant précis tandis que la course du temps poursuit son inaltérable marche, m’éloignant toujours un peu plus de ce que j’ai perdu ce jour-là. Je me demande si notre dernière heure venue, les remords s’effacent, nous délestant ainsi d’un bagage bien lourd vers l’au-delà ou le néant, peu importe. Puis je me souviens alors qu’il s’agit là d’une délivrance qui m’est interdite, condamné à porter sur mes épaules ce fardeau à travers les âges, à moi qui suis immortel.

L’amour ne devrait jamais être éternel, car nul ne pourrait endurer tant de douleur.

Mon avis

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge "Un an, un challenge et des livres" qui me demandait ce mois-ci de découvrir une bit-lit. Tout commence justement ici comme une bit-lit classique : le héros (jeune et beau vampire, faut-il le préciser?) tombe amoureux d'une mortelle (oui, jeune et belle, c'est bien, vous suivez). Leur amour est impossible, sauf si elle devient comme lui immortelle, gna gna gni gna gna gna. A la lecture de la première partie, je dois vraiment avouer que j'ai eu peur de m'ennuyer atrocement, en lisant une énième version d'un twilight "tu veux ou tu veux pas" pendant 200 pages.

Bien heureusement, il ne s'agit pas ici que de ça. L'auteur nous fait voyager dans de nombreux univers occultes, ce qui n'a pas été pour me déplaire, et l'idée d'une idylle entre un vampire et un fantôme était nouvelle et plutôt intéressante. L'auteur écrit très bien, ses tournures de phrases sont soignées, et il prend un soin tout particulier au choix de son vocabulaire. Trop, peut-être. Certaines phrases, dans un souci d'élégance j'imagine, sont parfois un peu lourdes et le style se trouve à la limite du pompeux, c'est dommage.

Je ne peux pas dire que je me suis ennuyée en le lisant, mais je n'ai pas eu pour autant un coup de cœur pour ce livre. J'en ai apprécié l'univers victorien (à ce propos, je trouve la couverture sublime!) et la romance tourmentée, mais je n'ai pas réussi à entrer en empathie avec les personnages. Mais ce n'est peut-être juste qu'une overdose de vampires de ma part...

Lisez-le, vous me direz!

Commenter cet article