Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'enfer de l'ange - Costet

Publié le par Malénia

L'enfer de l'ange - Costet

Genre Fantastique

Quatrième de couverture

Après avoir délibérément abandonné un de ses protégés, l´ange Gabriel est condamné par les Archanges à se racheter lors d´une mission de la dernière chance : sauver Anna, dont les 7 Déchus ont fait leur cible. Secondé par sa sœur, la chérubine Zéléniah, et le très ésotérique Danny, Gabriel découvre le monde à travers le corps d´un humain et tente par tous les moyens de sauver sa nouvelle protégée ainsi que son statut d´ange. Mais la tâche s´annonce ardue, d´autant plus qu´Anna se montre réceptive aux tentations des Déchus…

Mon avis

Avant de parler du livre, il faut déjà évoquer la couverture, que je trouve absolument sublime, et qui donne vraiment envie de découvrir l'histoire et l'univers de l'auteur. L'intrigue tourne essentiellement autour d'une lutte entre les anges et les déchus, du bien et du mal, sur fond de caserne de pompiers. On sent que l'auteur s'est très bien documentée, et on devine à travers ces lignes probablement une passionnée (c'est d'ailleurs une question que j'ai hâte de lui poser pendant l'interview pour les Rebelles Webzine qui paraîtra en juillet).


Hélas, je n'ai pas réussi à "entrer" dans le livre. J'ai trouvé les personnages assez plats, Gabriel n'a pas réussi à m'émouvoir et j'ai surtout détesté Anna, jeune sapeur pompier qui se fait malmener par ses collègues machos, leur fait la popote et cire même leurs chaussures (euh, comment dire ???).

De tous, seule Zéléniah, chérubine à l'esprit acéré, a retenu mon attention. L'histoire en elle-même est intéressante, mais sans doute à cause de ce manque d'empathie pour ses protagonistes, je ne me suis pas laissée happer, et je me suis vite ennuyée. La plume de l'auteur est très simple, et le tout est très facile à lire, sans doute pour coller à un public young adult qui est, à mon avis, le cœur de cible de ce livre (et moi, je ne suis plus très young...)


En résumé, une lecture que j'ai moyennement appréciée, que je conseillerais plutôt à un public adolescent, et de préférence à ceux qui se passionnent déjà pour les anges.

Commenter cet article