Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calendrier de l'avent "livresque" - jour 12

Publié le par Malénia

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 12

Jour 12 – Présenter un livre d’un auteur féminin qui a moins de 30 ans

J'ai choisi de vous faire découvrir "Et si on se prostituait ?" d'Eva Giraud, un texte assez court, qui relate avec justesse la dure réalité des jeunes diplômés en recherche d'emploi.
Et j'ai réalisé qu'au delà de ses mots, je ne savais rien sur son auteur.
Je me suis donc permis de la contacter et de me livrer sur elle au jeu de l'interview, pour mener au mieux ma mission! Voici en quelques phrases, ce qu'elle nous dit de ce livre...

Bonjour Eva,

Accepteriez-vous de me présenter, en quelques mots, Et si on se prostituait?

Mon livre en quelques mots? Cinq ans de galères, entre petits boulots sous payés et rendez-vous pôle emploi inutiles. Avec humour, bien sûr, parce que faire pleurer n'était pas le but!

A quel point est-il lié à votre propre expérience?

Il est totalement lié à mon expérience. Tout ce qui est dans le livre, je l'ai vécu. Je n'ai rien inventé. ( Sauf le chat, qui ne s'appelle pas vraiment Jean-Claude, et ma colocataire, qui est un mélange entre plusieurs de mes amis)

Où en êtes-vous aujourd'hui?

Aujourd'hui, je suis revenue en Normandie, où j'ai trouvé un nouvel éditeur belge qui a accepté deux de mes nouveaux manuscrits, et j'ai aussi co-fondé l'association Particules, qui a pour but de promouvoir l'art sous toutes ses formes. Nous avons pour marraine Amélie Nothomb, et je propose au sein de l'association des ateliers d'écriture. J'ai du mal à trouver du travail? Je m'en invente un ! (oui, ça a l'air facile dit comme ça)

Quel seraient vos conseils à une jeune fille qui passerait par les mêmes chemins difficiles?

Questions conseils, je ne sais pas trop quoi dire. On a tous un parcours différent, sans parler de nos caractères... En fait, la seule chose que je puisse dire, c'est que malgré toutes les difficultés, il ne faut pas baisser les bras. Et si on a des proches compréhensifs, c'est mieux! Pour finir, tout faire pour ne pas se laisser décourager, pour ne pas perdre l'estime de soi. Si vous n'y croyez pas, personne n'y croira pour vous. En fait, ça peut se résumer vulgairement par : se sortir les doigts du...

Merci Eva, au plaisir de vous lire à nouveau!


(Sur une idée de Marine)

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 12

Commenter cet article