Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Orages de Estelle Tharreau

Publié le par Malénia

Orages de Estelle Tharreau

Genre Thriller

Résumé

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort !
Les nuits d'orage peuvent s'avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d'un passé enfoui depuis plus d'un siècle dans un cahier d'écolier jauni et écorné.

Mon avis

Même si la couverture laisse à désirer, le résumé, attrayant, m'a donné envie de découvrir le premier roman de cette auteure dont je n'avais jamais entendu parler. L'histoire est celle de Béatrice, une mère célibataire, et de sa fille Célia, jeune adolescente. Elles viennet de se parachuter, seules, dans un village isolé où des choses étranges vont peu à peu se produire autour d'elles. Tandis que la mère découvrira de mystérieux comptes bancaires, la fille va remonter le temps en lisant un journal vieux de presque cent ans.

Au début de ma lecture, je n'étais pas emballée. La plume d'Estelle Tharreau est un peu ampoulée, et manque parfois de fluidité. Pourtant, l'intrigue qu'elle a imaginé autour de ses personnages a réussi, en peu de pages, à me happer totalement. La façon dont elle l'a traité, d'une part en faisant directement raconter Béatrice, et d'autre part en la faisant évoluer à la fois dans le présent et le passé, était un pari risqué, et pourtant réussi haut la main.

On se prend très rapidement d'affection pour les personnages, et on n'a aucun mal à imaginer les situations décrites. Les plongées dans la vie paysanne au début de siècle m'ont particulièrement plues.

Même si on ne peut pas parler de thriller à proprement dit, j'ai trouvé ce roman rythmé et haletant, et la fin, même si on la devine asse aisément, est bien amenée.

En résumé, une auteure à l'imagination débordante dont j'ai hâte de voir la progression!

Commenter cet article