Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le serment du passeur - Frédéric Clémentz

Publié le par Malénia

Le serment du passeur - Frédéric Clémentz

Genre Thriller

Résumé

Antoine Drévaille n'oubliera jamais. Dévasté à quinze ans par une agression d'une violence inouïe, il décide, 19 ans plus tard, d'adresser une longue lettre à son tortionnaire. Une confession hallucinante pour se désencombrer enfin de cette humiliation qui a souillé sa vie. Mais le passé ne rend pas les armes aussi facilement. Un lourd secret révélé un matin d'hiver dans les somptueuses calanques de Cassis va de nouveau bouleverser la vie d'Antoine. À partir de cette seconde vertigineuse face aux vagues hurlantes, cet homme marqué au fer rouge et soudain « ébloui de l'intérieur » va faire de sa nouvelle vie un combat sidérant contre les coups de poignard du destin : le sien et celui de ceux qu'il aime, qui sont à genoux et n'ont plus la force de se battre. Mais n'y a-t-il pas derrière le secret dévoilé dans les calanques un piège abyssal, une illusion et le début d'un nouvel enfer ? Peut-être. Ou peut-être pas. Ce qui est sûr, c'est que l'histoire d'Antoine Drévaille va loin. Très loin. Jusqu'à l'impensable. La voici.

Mon avis

C'est d'abord la couverture, intrigante, de ce livre qui m'a donné envie de découvrir cet auteur inconnu au bataillon. L'histoire est celle d'Antoine, qui nous raconte les vingt dernières années de sa vie, et plus encore.

Le livre commence avec violence. On est plongé dans une scène déroutante, qui nous tient en haleine. On apprend à connaître le personnage principal, son passé, et on entrevoit même son avenir. L'écriture est rapide, rythmée dynamique. On a hâte d'en savoir plus. Mais tout à coup l'auteur digresse. Il nous emmène dans un autre lieu, d'autres personnages, d'autres histoires. Sans lien visible, sans explication.

Je dois avouer qu'en tant que lectrice, j'ai été totalement déroutée. J'attendais la suite, mais elle ne venait pas. On passait à autre chose. C'est là que mon attention a diminué.... et j'ai commencé à lâcher vers le milieu de l'histoire, pour finalement me perdre complètement.

Je n'ai pas du tout été convaincu par ce livre, je l'ai trouvé brouillon, décousu, sans véritable trame. C'est dommage, car, par ailleurs la plume de l'auteur est très agréable à lire.

Mais plus que tout j'ai surtout été très déçue par la fin, enfin les fins, que je ne suis d'ailleurs pas véritablement certaine d'avoir comprises.

Grosse déception, donc.

Commenter cet article

Pierrick Blin 07/07/2016 18:13

Nous n'avons pas du lire le même livre. Enfin un auteur qui sort de la littérature formatée. Ca fait un bien fou. Continuez Monsieur Clémentz

Pierrick Blin 08/07/2016 14:44

Mais chère Madame, je ne conteste pas votre avis. Il est tout à fait respectable. Je vous donne simplement le mien et confirme que Frédéric Clementz est un véritable écrivain, un de ces auteurs qui ne cherchent pas à plaire mais qui écrivent avec leur cœur, tout simplement

Malénia 08/07/2016 10:13

Le monde est fait de goûts et d'avis différents. Si seuls les avis positifs avaient le droit de s'exprimer, la blogosphère littéraire n'aurait pas de raison d'être.