Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La belle et le solitaire - Florence Cochet

Publié le par Malénia

La belle et le solitaire - Florence Cochet

Genre Romance

Résumé

Nom : Marchesi
Prénom : Isabella
Profession : cambrioleuse
Mission : dérober l'oeuf de l'hiver, de Fabergé
Propriétaire : Sir Stephen Hawkfield
Localisation : Hawkfield Manor, Windermere, Angleterre
Risques : modérés

... sauf si le maître des lieux décide de l'entraîner dans un troublant jeu de masques...

Mon avis
Belle est une cambrioleuse émérite chargée de dérober un précieux butin. C'est alors que le richissime propriétaire de l’œuf la capture et entreprend de la séduire. Une version moderne de "La belle et la bête" puisque l'homme est masquée et que la belle est une cambrioleuse...

Il s'agit d'une romance courte avec une intrigue très classique. Florence Cochet, dont j'ai déjà eu l'occasion de chroniquer Premier sang ou Créatures, Chimères et châtiments possède une véritable plume : le langage est choisi avec soin et son style, fluide, est vraiment très agréable à lire.

Hélas, je dois avouer que je n'ai pas été sensible au charme de Bella... 

L'intrigue manquait un peu de renouveau, et dès les premières pages, on a une idée assez précise de la fin. La relation entre Bella et Sir Stephen Hawkfield évolue de façon convenue, sans véritable suspens. 

Peu de surprise donc, mais le plaisir de relire cette auteur dont j’apprécie souvent les mots, à défaut d'aimer ses histoires...

Merci encore à Florence Cochet pour ce nouveau service de presse.

Il s'agit d'une romance courte avec une intrigue très classique. Florence Cochet, dont j'ai déjà eu l'occasion de chroniquer Premier sang ou Créatures, Chimères et châtiments possède une véritable plume : le langage est choisi avec soin et son style, fluide, est vraiment très agréable à lire.

Hélas, je dois avouer que je n'ai pas été sensible au charme de Bella... 

L'intrigue manquait un peu de renouveau, et dès les premières pages, on a une idée assez précise de la fin. La relation entre Bella et Sir Stephen Hawkfield évolue de façon convenue, sans véritable suspens. 

Peu de surprise donc, mais le plaisir de relire cette auteur dont j’apprécie souvent les mots, à défaut d'aimer ses histoires...

Merci à Florence Cochet pour ce nouveau service de presse.

Commenter cet article