Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bleu blanc sang de Bertrand Puard

Publié le par Malénia

Genre Thriller

Résumé

5 juin 2018. Tandis que l’on célèbre à Notre-Dame l’enterrement du Président de la République mort tragiquement quelques jours auparavant, un convoi transportant une toile d’une artiste du xviiie siècle inconnue, Justine Latour-Maupaz, est pulvérisé au lance-roquette sur une autoroute du centre de la France. Au même instant, à New York, une œuvre de la même artiste est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars. Pour quelles raisons des forces obscures cherchent-elles à détruire précipitamment, ou à s’approprier soudainement, les travaux de cette peintre ignorée ? À qui profite ce regain d’intérêt ? Eva Brunante, dont le père, seul exégète de la peintre, a disparu, va se lancer dans une enquête aux ramifications politico-financières vertigineuses. Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang !

Mon avis

L'histoire, ou plutôt les histoires, sont celles de deux frères présidents chacun leur tour, de leur père, homme d'affaires trouble, de Justine Latour-Maupaz une peintre oubliée dont la côte va subitement monter de façon artificielle, d'Eva, fille du seul spécialiste français de la peintre, et d'Hugo, membre d'un groupuscule qui s'oppose au pouvoir en place et va aider Eva à retrouver son père enlevé par des inconnus.Vous l'aurez compris, c'est assez complexe.

Je dois avouer que dans ce premier tome l'énumération de ces nombreux personnages, ainsi que la juxtaposition des intrigues ont quelque peu perturbé  ma lecture. D'autant que s'ils nous sont tous présentés de façon succinte, leur psychologie est à peine effleurée, et on peine à deviner leurs intentions et leurs alliances. 
Cela rend le début du livre assez lent et répétitif. On suit les pérégrinations de tous ces acteurs sans parvenir à s'attacher à eux, et surtout sans comprendre où l'auteur veut nous emmener. J'ai trouvé cela lassant, et j'ai vraiment du me forcer à continuer ma lecture, ce que je n'ai pas regretté par la suite.

Lorsque les événements finissent pas s'enchaîner (un peu tard à mon goût...) le thriller commence enfin, et on se laisse prendre par l'histoire et les scènes d'action. Mais là encore, la pâleur des personnages m'a gênée : hormis Eva Brunante, qui présente quelques traits de caractère précis, ceux qui l'entourent nous restent étrangers, et on ne parvient pas à s'identifier ou à éprouver de l'empathie envers eux.

En conclusion, c'est un avis mitigé que je délivrerai sur ce premier tome, que j'ai trouvé un peu "plat", et avec beaucoup de longueurs. Mais il nous rete deux autres tomes à découvrir : peut-être le meilleur reste-t-il à venir?
 

 

Commenter cet article