Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scarlett, si possible de Katherine Pancol

Publié le par Malénia

Scarlett, si possible de Katherine Pancol

Genre Contemporain

Résumé

En juillet 1968, brusquement, Pithiviers leur paraît trop petit. Elles ont 18 ans, leur bac, et des défis pleins les poches. Benedicte a décidé d’être une grande journaliste. Martine veut faire fortune en Amérique, et Juliette…attend le prince charmant en laissant traîner son coeur partout. Trois filles, trois amies, et une certitude: rien est inaccessible. Loin de Pithiviers, on peut devenir ce qu’ on a choisi. Scarlett, si possible.

Histoire de leur apprentissage, de leurs coups de coeurs et de leurs coups de poings, de leurs coups de poker, et de leurs coups de tête.
Scarlett, si possible est un roman bourrasque pour tous ceux qui ne croient pas aux contes de fées. Les princes seront moins charmants que prévu, les princesses auront de drôles de manières, et les bonnes fées, des allures de sorcières. Un roman où se bousculent les rêves et les désirs de toute une génération.

Mon avis

Je n'avais jamais lu Katherine Pancol, et le phénomène Muchachas, que je voyais enfler tout autour de moi, m'avait mystérieusement épargnée. Je dois avouer que j'associais (à tort ou à raison? ) cette auteure à des dames d'un certain âge, sans doute plus proche de l'âge de ma mère que du mien. Puis j'ai eu l'occasion de découvrir cet opus, et je me suis lancée, un peu condescendante, peut-être, dans ma lecture. Et bien, j'avais tort, car j'ai adoré!
L'histoire est celle de trois jeunes filles en 1968, loin de la révolution sexuelle, mais imbibée des choix et des convenances de leur époque. Il y a Juliette l'amoureuse, Martine la déterminée, et Bénédicte, la bourgeoise raisonnable.
J'ai beaucoup aimé chacun de ces personnages. Seule Juliette m'a peut-être un peu agacée par ses hésitations et son côté capricieux. On s'attache à ces jeunes femmes au fil des pages, et on a hâte, de chapitres en chapitres, de découvrir ce qu'elles vont devenir.

Par contre c'est un livre sans suspens. Il n'y a pas de véritable intrigue (à part peut-être celle d'un assassin en milieu d'histoire, mais on devine en quelques pages qui il est, donc sans réel intérêt) mais étonnamment cela ne m'a pas dérangé. 

J'ai aimé cette histoire pour ces destins de femmes, pour l'ambiance des années 60 et 70, brillamment dépeinte, et pour son langage cru et décomplexé, que je ne m'attendais pas à trouver là, et qui m'a plutôt amusé.

Une jolie découverte donc, qui m'engage à lire d'autres livres de cette auteure au plus vite!



 

 

Commenter cet article