Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémé goes to Hollywood de Nadine Monfils

Publié le par Malénia

Mémé goes to Hollywood de Nadine Monfils

Genre Aventure

Résumé

Attention, Mémé Cornemuse est de retour ! Au programme : un road movie en baraque à frites puis en cargo, des préparations culinaires fantaisistes, voire mortelles... et, au bout du tunnel, une rencontre avec Jean-Claude Van Damme himself. Enfin, peut-être. Mémé Cornemuse a décidé d'aller rencontrer son Dieu : Jean-Claude Van Damme. Comme il tourne à Hollywood, il faut qu'elle trouve du pognon sans bosser. Elle s'inscrit donc à l'émission de Jacques Pradouille, Adoptez-moi. Objectif : arnaquer la famille d'accueil, des bourgeois qui rêvent d'une mamy confitures pour leurs mouflets. En deux temps, trois mouvements, Mémé se casse avec leurs économies et une camionnette aménagée en baraque à frites, direction le port du Havre, où elle se fait embaucher comme cuisinière sur un cargo. Mais ses talents culinaires déciment les marins, et les survivants préfèrent la débarquer sur une plage de la mer du Nord, où elle apprend avec indignation le kidnapping de JCVD. Les ravisseurs n'ont qu'à bien se tenir, Mémé a la pantoufle tueuse, ça va saigner !

 

Mon avis

L'histoire est celle de Mémé Cornemuse, fan de Jean-Claude Vandame, qui s'est mise en tête de le rejoindre à Las Vegas. Sur son chemin, elle élimine ceux qui tentent de l'en empêcher. 

Le titre loufoque, la couverture un peu "roots" et le résumé tiré par les cheveux : tout semblait réuni pour que ce livre me plaise.J'ai d'ailleurs trouvé les premières pages très amusantes, le personnage de cette veille dame délurée qui parle comme un charretier et dégomme tout se qui se met en travers de sa route est particulièrement bien pensé. Car Mémé Cornemuse est tout sauf une grand-mère confiture : vulgaire, nymphomane et violente, elle s'exprime dans le style le plus ordurier possible, ou dans un argot belge assez peu catholique.

C'est amusant...au début.  Mais très vite on se lasse de cette litanie de situations toutes plus ou moins identiques, et sans réel intérêt. L'histoire se met en place très lentement, et bien que les passages égratignant les Brangelina ou la télé réalité m'aient fait sourire, je n'ai pas trouvé ce livre hilarant, mais plutôt long et monotone, et j'ai du me faire violence pour le terminer (pour toi petit lecteur....oui, je sais : je suis une sainte!) On a l'impression que l'auteur cherche la vulgarité à tout prix, même (surtout?) quand ce n'est pas drôle. Il paraît que cela a fait recette au début, sans doute est-ce là la raison de ce morne déballage. C'était mon premier livre de Karine Monfis, et je ne sais pas si je réitérerai l'expérience.

On m'assure que le premier volume des aventures de Mémé Cornemuse est très drôle. Pas de chance pour moi, j'ai lu la suite.


 

 

Commenter cet article