Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacky Ha-Ha de James Patterson et Chris Grabenstein

Publié le par Malénia

Jacky Ha-Ha de James Patterson et Chris Grabenstein

Genre Jeunesse

Résumé

Du haut de ses 12 ans, dotée d'in irrésistible besoin de raconter des plaisanteries – même quand elle devrait VRAIMENT s'abstenir – Jacky, surnommée Jacky Ha-Ha, sait faire rire les autres. Se créer un personnage, être un petit clown à la maison et un petit cancre à l'école, c'est beaucoup plus amusant que de penser à toutes ces choses qui la rendent triste… Comme sa mère qui travaille à l'armée et a été envoyée loin d'elle dans une guerre dangereuse, ou son père rarement présent à la maison. Jacky a beau être super drôle aux yeux des autres, ses soucis la rattrapent toujours, elle. 

 

Mon avis

L'histoire commence par une Jacky adulte, qui sort d'une limousine aux oscars et raconte à ses filles comment elle en est arrivée là. Elle va alors leur parler de Jacky Ha ha ha, l'adolescente qu'elle était à douze ans.

On apprend alors que le surnom "Jacky Ha ha ha" vient d'un bégaiement qu'elle a du endurer à l'école primaire. Elle l'a alors transformé en surnom drôle. Et c'est le fil conducteur du récit. De ses faiblesses, Jacky va toujours tenter de faire des forces. Au collège, elle devient le petit clown de la classe, celle qui fait rire et est toujours de bonne humeur. Cette jeune fille "populaire" qui tente d'impressionner les autres. Mais cette attitude cache une vraie fêlure : chez elle, elle est livrée à elle-même dans un quotidien chaotique.

Jacky est un personnage très attachant. En plus d'être drôle, elle est surtout incroyablement intelligente et rusée pour son âge. Elle vit dans une grande fratrie avec six soeurs, sa mère est en Irak et son père un peu trop souvent absent. Dans cette cohue, Jacky évolue à sa façon, entre rires et larmes.C'est un livre à la fois drôle et grave, puisque si Jacky et son impertinence nous font beaucoup rire, l'absence de sa mère et le ressenti de cette enfant un peu trop seule est touchant.

Les illustrations qui émaillent le livre ajoutent une touche ludique que les plus jeunes apprécieront sans doute. Pour ma part, je les ai trouvées très redondantes, et il m'a semblé qu'elles n'apportaient rien au texte. J'aurais aimé quelque chose d'un peu plus décalé.

En résumé, il s'agit d'un très bon roman pour ado et pré-ados, qui abordent des thématiques variées avec humour et tendresse.

 

 

Commenter cet article