Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mirror mirror de Cara Delevingne et Rowan Coleman

Publié le par Malénia

Mirror mirror de Cara Delevingne et Rowan Coleman

Genre Jeunesse

Résumé

Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais.
Peut-être que je suis vraiment un monstre.
Red a une mère alcoolique et un père absent.
Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.
Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.
Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.
Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.
C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ?
Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil : nul ne peut réparer un miroir brisé.

Mon avis

L'histoire est celle de  Red, Rose, Leo et Naomi, des amis qui jouent dans le même groupe de musique Mirror Mirror. Un jour, le corps de Naomi est retrouvé sans vie, et Red va chercher à comprendre ce qui a bien pu lui arriver : suicide, accident?

Les différents personnages sont sympathiques et assez attachants. Leur petite bande, populaire, nous donne envie de mieux les connaître. Red est un personnage intéressant, avec une personnalité affirmée, qui véhicule des enjeux sur la sexualité adolescente et la construction de l'identité à cette étape charnière de la vie.

Hélas, c'est un cliché à elle toute seule : elle est homosexuelle, tatouée, percée et vit dans une famille bancale, tandis que Léo, le wesh wesh de service, a un frère en prison. Mouais. sans oublier Rose, la fille qui a un lourd passé secret qui la blesse profondément. Oui, c'est vraiment cliché. Ça tourne un peu au mélodramatique, et ce n'est pas toujours très crédible.

Du point de vue du style, le livre a été écrit "en collaboration" entre une mannequin célèbre (que je ne connaissais pas, pour ma part, mea culpa) et  Rowan Coleman, une romancière déjà auteure de plusieurs titres. Nous avons donc à la fois des passages sms, des mots "djeun's" comme daronne ou meuf, et une plume assez poétique, voire un peu mélo. Le mariage est assez difficile, et je l'ai trouvé un peu indigeste.

Si l'intrigue est intéressante, et les thèmes abordés porteur, on reste malgré tout sur de la YA assez banale, dans l'air du temps, mais qui ne laisse pas de vrai souvenir au lecteur. Personnellement, je n'y ai pas vraiment trouvé mon compte.

Commenter cet article