Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prince Lestat et l'Atlantide de Anne Rice

Publié le par Malénia

Prince Lestat et l'Atlantide de Anne Rice

Genre Fantastique

Résumé

Un rêve hante Lestat sans relâche, celui d’une ville qui sombre dans les flots… Ce songe viendrait-il d’Amel, l’esprit qui lie tous les vampires de la planète ? Même si Lestat héberge désormais en lui cet être hors du commun et partage ses pensées, sa logique reste incompréhensible, échappant à tous…
Alors que des secrets millénaires sont sur le point d’être révélés, le prince des Enfants de la Nuit va devoir affronter une puissante force qui vient d’au-delà des âges. Prêt à tout pour découvrir l’histoire de ses origines, même à risquer la vie de ses fidèles, jusqu’où ira le vampire ?

Mon avis

Dans ce tome 12, nous retrouvons Lestat mais aussi différents personnages des tomes précédents, comme Louis, Armand ou encore Marius. Ici, Lestat est devenu un prince, et il invite plusieurs vampires à rejoindre sa cour. 

Lorsque j'ai vu que ce douzième tome était proposé par Netgalley, je me suis jetée dessus. Quel plaisir de retrouver Anne Rice, une de mes auteures préférées, et son héros, Lestat, qui avait tellement marqué mon adolescence! Je me suis lancée dans cette lecture avec délectation, persuadée que ce que j'allais y trouver allait me ravir.

Et pourtant...Dès la cinquantième page, je baillais. A la centième, je piquais du nez.Et la suite de ce livre n'a été pour moi qu'une longue épreuve.

Pour faire court : je me suis ennuyée. J'ai trouvé beaucoup trop de longueurs et de redites. Cela manquait d'actions, de rebondissements. Certaines démonstrations m'ont semblé carrément abracadabrantesques. A part le maigre plaisir de retrouver ces personnages fétiches, je crois que je n'ai rien aimé.

Est-ce que c'est moi qui ait vieilli ? Peut-être. Est-ce que l'histoire de Lestat a évolué dans un sens qui ne me convient plus? Sans doute.

Toujours est-il que je regrette vraiment d'avoir ouvert cet opus, j'aurais aimé rester sur un meilleur souvenir.

Commenter cet article