Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes Nuits Apaches de Olivier Martinelli et Marc Topolino

Publié le par Malénia

Mes Nuits Apaches de Olivier Martinelli et Marc Topolino

Genre Contemporain

Résumé

Je me sentais indestructible. J'étais fort, rapide et coureur de fond. C'était comme si toute la matière qui me constituait entrait en résonance avec la musique. Et ce soir, j'étais prêt à pardonner à tous ceux qui m'avaient fait du mal. Par leur absence, leur façon de m'oublier. Je crois bien que j'étais prêt à me pardonner moi-même. 
Jonas traverse sa jeunesse et son adolescence comme un long tunnel jalonné de déceptions, de pertes et de frustrations. Jusqu'à ce qu'une lueur éclaire son chemin. Celle, éblouissante, du rock.
Désormais, tout va changer. Son look, les filles, les nuits, l'avenir...
Mes nuits apaches est le premier roman rock de la collection " Les Passe-Murailles ", où la voix brûlante du jeune héros, impatient de vivre, jaillit dans l'air de soirées saturées de décibels, pour venir résonner à l'intérieur de votre poitrine.

Mon avis

J'ai reçu ce livre grâce à la Masse Critique de Babelio et je les en remercie vivement. L'histoire est celle de Jonas, une jeune adolescent de province à qui le père, parti trop tôt, a laissé un trou béant au cœur. Seul avec sa mère, il se cherche une famille qui ne le décevra pas, et c'est le rock qui va l'accueillir.

J'ai adoré ce livre. L'auteur nous fait plonger avec lui dans les milieux underground de la fin du siècle dernier, et si l'on prend le temps de découvrir et de redécouvrir la bande originale qui jalonne le parcours du personnage, on se perd très vite avec lui dans sa course à la vie. 

C'est un roman qui retrace avec brio les questionnements de l'adolescence et ses souffrances muettes. Le besoin d'absolu que ressent Jonas, nous l'avons tous ressenti un jour, pour le poursuivre chacun à notre façon.

Les illustrations à l'encre de chine qui viennent compléter le récit sont également très réussies. Les lignes sont brutes, les visages déroutants de blancheur dans un monde en noir et blanc souvent plus noir que blanc.

J'ai lu ce livre d'une seule traite et pour moi il n'avait qu'un défaut, il était trop court. Un vrai coup de cœur <3

 

Commenter cet article

Cauchois 15/01/2020 20:50

Est ce que tu pourrais me raconter la fin s'il te plaît car j'ai du mal a le lire

Malénia 06/03/2020 09:41

Oui, bien sûr. A la fin, il est toujours vivant. Bonne soirée :D