Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je suis le carnet de Dora Maar de Brigitte Benkemoun

Publié le par Malénia

Je suis le carnet de Dora Maar de Brigitte Benkemoun

Genre Témoignage

Résumé

Il était resté glissé dans la poche intérieure du vieil étui en cuir acheté sur Internet. Un tout petit répertoire, comme ceux vendus avec les recharges annuelles des agendas, daté de 1951.
A : Aragon. B : Breton, Brassaï, Braque, Balthus… J’ai feuilleté avec sidération ces pages un peu jaunies. C : Cocteau, Chagall… E : Éluard… G : Giacometti… À chaque fois, leur numéro de téléphone, souvent une adresse. L : Lacan…
P : Ponge, Poulenc… Vingt pages où s’alignent les plus grands artistes de l’après-guerre. Qui pouvait bien connaître et frayer parmi ces génies du xxe siècle ?
Il m’a fallu trois mois pour savoir que j’avais en main le carnet de Dora Maar.
Il m’a fallu deux ans pour faire parler ce répertoire, comprendre la place de chacun dans sa vie et son carnet d’adresses, et approcher le mystère et les secrets de la « femme qui pleure ». Dora Maar, la grande photographe qui se donne à Picasso, puis, détruite par la passion, la peintre recluse qui s’abandonne à Dieu. Et dans son sillage, renaît un Paris où les amis s’appellent Balthus, Éluard, Leiris ou Noailles.

Mon avis

L'historie est celle d'une femme qui découvre, par hasard, un mystérieux carnet où figurent les plus grands artistes du siècle dernier. Intriguée, elle va chercher à découvrir, à travers chaque nom listé dans ce calepin, l'identité de son ancienne propriétaire.

Dora Maar et sa personnalité étrange se dessine alors, page après page, à travers les grands noms de l'histoire de l'Art. On y découvre une femme passionnée aux aspects sombres, qui finira bien seule. L"après-Picasso lui a été fatal.

Lorsque j'ai débuté cette lecture, j'avais peur d'un catalogue un peu ennuyeux. C'est vrai, qui a envie de lire un répertoire téléphonique? Mais à travers ses anecdotes choisies et quelques libertés que l'autrice prend quelquefois avec la réalité, j'ai vraiment apprécié ce livre. Il jette un regard nouveau sur Dora Maar, peu connue et toujours si mystérieuse, mais également sur les années de guerre et la façon dont les artistes les ont vécues.

C'est un livre instructif, divertissant, et très bien écrit. Bref, un très bon moment de lecture que je recommande chaudement!

 

Commenter cet article