Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le silence des dolmens de Loïk Le Floch-Prigent

Publié le par Malénia

Le silence des dolmens de Loïk Le Floch-Prigent

Genre Thriller

Résumé

Ernestine tient un bar à Trébeurden, au début des années 1960. Quand elle hérite d'un cousin de son père dont elle n'a jamais entendu parler, sa curiosité légendaire se réveille ! Qui était Fanch Derrien, grand propriétaire breton ? Et pourquoi son père avait-il rompu tout contact avec lui ? Accompagnée de George, pêcheur au grand coeur, et de son ami d'enfance le commissaire Léon Le Troquer, elle décide de mener l'enquête auprès des habitants de Sept-Saints, où se trouve une étrange chapelle sous un dolmen. Lorsqu'elle découvre que le premier héritier de Fanch est mort soudainement, le mystère s'épaissit et l'aventure commence pour Ernestine et ses compères. Entre anciens militaires, notables bretons, " karabassen " et hommes d'églises, le trio va avoir fort à faire.

Mon avis

Le titre et la couverture avait retenu toute mon attention, et je m'attendais à découvrir un thriller intriguant... J'ai été plutôt déçue.

L'histoire est celle d’Ernestine, la patronne d'un bar dans les années soixante, qui hérite d'un lointain cousin et va chercher (on ne comprend pas très bien pourquoi) à en savoir plus sur lui et sur sa vie. Elle va alors mener une "enquête" avec son ami Georges,  (le pêcheur breton) qui va la mener du curé au notaire en passant par de vieux militaires. 

Je dois avouer que je n'ai pas du tout apprécié ma lecture. J'ai trouvé les personnages beaucoup trop stéréotypés, et les interventions en patois breton m'ont quelque peu déstabilisé. Par ailleurs, j'ai trouvé que la plume de l'auteur manquait de fluidité et beaucoup de dialogues m'ont semblé assez improbables.

La première partie traîne en longueur, et on a parfois du mal à comprendre où se situe l'intrigue et où l'auteur veut en venir. Sa résolution, par contre, se fait en quelques pages à peine. Et on ne peut s'empêcher de se dire: tout ça pour ça?

Je remercie néanmoins la Masse Critique et les éditions De Borée pour cet envoi. Si vous l'avez lu, n'hésitez pas à me donner votre avis.

Pour moi, c'est un flop!

Commenter cet article