Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #albums tag

La terre à l'envers de R.Tilman/Czakow

Publié le par Malénia

La terre à l'envers de R.Tilman/Czakow

Genre Jeunesse

Résumé

Arthur a brisé le sablier sacré ! Un bouleversement temporel s’est créé. 
Le temps file à toute vitesse et la Terre ne tourne plus rond. 
Arthur doit vite trouver une solution, le compte à rebours est lancé.

Mon avis

J'ai découvert ce petit livre grâce à l'opération "Masse critique" instaurée par Babelio, que je remercie ainsi que les éditions Yucca.

Tout d'abord, parlons de l'objet livre en lui-même : il s'agit d'une couverture souple, agrafé dans un format à peine un petit peu plus grand qu'un petit ours brun, nous laissant penser qu'il s'adresse à des touts petits.

Eh bien pas du tout! L'histoire est celle d'une jeune garçon qui trouve sur son chemin un sablier qui va bouleverser le monde qui l'entoure : les saisons se dérèglent, le climat, les animaux commencent à migrer n'importe comment... De là va débuter une quête pour rétablir l'ordre des choses, jusqu'à une fin plutôt mignonne, bien que très évidente.

Je dois avouer que l'histoire, loufoque, m'a semblé vraiment très confuse dans son déroulement . L'amalgame entre les "temps" (chronologie et climat) est un peu complexe à saisir et l'aventure du jeune garçon qui va tout arranger m'a un peu déroutée. En la lisant à plusieurs reprises, j'ai noté qu'elle avait cependant de nombreux avantages pédagogiques : l'opportunité, justement, de parler de ces temps synonymes, d'évoquer la saisonnalité, le climat, et même un peu d'histoire!

Hélas, ajoutez à cela les lapins de Pâques et le père Noel, et il y a là beaucoup trop d'informations pour pouvoir l'exploiter avec des enfants. On  perd trop vite le fil conducteur.

Sur le plan graphique, les illustrations de Czakow, digitales, sont très colorées et proches du dessin animé, je pense que cela plaira aux plus jeunes, même si le côté "flou" de certaines planches m'a là encore, un peu déroutée.

Au final, je n'ai pas eu de coup de coeur pour ce livre. Même si l'histoire et le texte sont en adéquation, le format un peu cheap et l'histoire alambiquée ne m'ont pas séduite.

 

Voir les commentaires

Les gros mots, de Didier Mounié et Christian Voltz

Publié le par Malénia

Les gros mots, de Didier Mounié et Christian Voltz

Genre Jeunesse

Résumé 

Moi, je collectionne les gros mots. Je les mets de côté dans un coin de ma tête. Pas question d'y toucher : je suis trop petit... Enfin, c'est c'qu'on me dit...

Mon avis

La couverture de cet album et son petit format, idéal pour des petites mains, a immédiatement attiré mon regard, tout autant que son titre "Les gros mots", quoi de plus prometteur pour un enfant?

L'histoire est celle d'un petit garçon qui collectionne les gros mots, sans les dire, jusqu'à réaliser qu'ils ne sont pas tendres, plus tellement intéressants quand on les dit et finalement que les mots doux sont bien plus beaux...


C'est un très joli texte, drôle et poétique, sur le besoin de transgression, l'envie de grandir, et le nécessaire attachement à l'amour et à la douceur. Les illustrations de Christian Voltz, graphiques et originales, viennent rythmer et animer le récit avec succès.


Un très bon album, qui permet d'aborder un sujet quelque peu sensible pour les parents, mais avec humour et tendresse, sans fausse morale.
Je vous le recommande vivement!
 

Voir les commentaires

Le clown - Topor/ Prigent

Publié le par Malénia

Le clown - Topor/ Prigent

Genre Jeunesse
Quatrième de couverture

Petits géants, une collection où les petits et les géants se rencontrent pour se raconter des histoires.

Mon avis

Le clown est un petit album à la couverture cartonnée et aux pages rigides, destiné aux plus petits. C'est une comptine joliment mise en image avec des illustrations colorées et amusantes. On nous raconte l'histoire de Coquelicot, à qui il n'arrive que des catastrophes.C'est très court, rythmé, drôle...et ça plaît beaucoup!

Cette petite collection réunit des auteurs tels que Cendras, Vian ou encore Eluard, pour les jeunes enfants à partir de deux ans. Pour tout dire, j'ai été séduite par le concept, et je compte bien découvrir aux plus vite les autres titres!

#lachroniquedespitchouns

Voir les commentaires

Pourquoi les choses ont-elles un nom? Mongin /Shibuya

Publié le par Malénia

Pourquoi les choses ont-elles un nom? Mongin /Shibuya

Genre Jeunesse

Quatrième de couverture

Pourquoi un cheval s'appelle-t-il un cheval ?
et pas une girafe ? ou une carabistouille ?

Mon avis

Cet album fait partie de la collection "Les tout petits platons" qui a pour ambition d'ouvrir les plus jeunes à la philosophie. On pourrait se dire que c'est un exercice périlleux, voire un peu ennuyeux pour de si jeunes enfants (l'album est proposé à partir de 4 ans).

Et bien il n'en est rien!

Les illustrations sont vives et colorées, et le héros du livre, nommé Platon, a un visage rond et souriant qui nous est immédiatement sympathique. Le texte, plein de questions plus farfelues les unes que les autres, nous emporte avec lui, pour notre plus grand bonheur, dans une spirale loufoque, qui se termine pourtant par une évidence : si les choses sont nommées, c'est parce que cela a du sens.

Le livre est en plus un très bel objet, avec des découpes et des volets à soulever (les petites mains adorent) avec des pages cartonnées et un dos cousu et solide (et là ce sont les mamans qui adorent!).

Au final, je crois que je me suis aussi régalée que mon fils en lui racontant cette histoire (voire même un petit peu plus!) La fin, en plus est toute tendre et vraiment très réussie. Je crois que je me laisserais sûrement tentée par les autres volumes.

Un petit bémol toutefois : un avertissement devrait figurer sur la couverture : "ne pas lire ce livre avant le coucher" parce que des pourquoi, le sympathique Platon en soulève bien d'autres, jusqu'à pas d'heure ^^

En résumé, c'est un magnifique album, bien pensé et bien illustré, qui ravira petits et grands!

#lachroniquedespitchouns

Pourquoi les choses ont-elles un nom? Mongin /Shibuya

Voir les commentaires

Adieu Chaussette - Benjamin Chaud

Publié le par Malénia

Adieu Chaussette - Benjamin Chaud

Genre Jeunesse

Résumé

Chaussette, c'est mon lapin buffle. Il est vraiment nul. Il est temps pour moi d'avoir des amis comme les autres enfants.

Mon avis

J'aime énormément les illustrations de Benjamin Chaud. Les aventures de Pomelo me ravissent, et ses illustrations, magnifiques, sont un véritable enchantement pour petits et grands. Adieu chaussette a donc été un choix visuel, et je me suis dirigé vers cet album grâce à sa (très belle) couverture, sans en avoir lu le résumé.
L'histoire est celle d'un petit garçon qui va abandonner son lapin, pour se faire de "vrais" amis. Je dois avouer qu'au tout début, j'ai eu du mal avec cette thématique. L'idée d'abandonner son animal m'a franchement dérangée. Heureusement, l'album a ensuite une vraie morale, qui nous démontre qu'on n'abandonne pas ses amis comme ça, sur un coup de tête, mais j'ai eu du mal avec cette idée pendant tout le début de cet album, sans doute parce que, dans mes yeux d'adulte, l'histoire était malheureusement trop plausible.

Les illustrations sont superbes, colorées, pleines de détails, et l'histoire est cependant bien pensée, avec un "tout est bien qui finit bien" mais, à cause de ce que j'ai expliqué plus haut, elle me laissera un sentiment mitigé.

#lachroniquedespitchouns

Voir les commentaires

Papy Superflash - Carosia / Broyard

Publié le par Malénia

Genre Album jeunesse

Résumé

Papy Superflash, c’est mon papy ; hier en mission, mais aujourd’hui en chaussons. Pour qu’il redevienne un super héros, je lance, sans trop y croire, « quelqu’un, sur cette planète, a besoin de toi » et c’est alors qu’on sonne à la porte ; c’est Greenman, un super copain de papy. Il a besoin de lui. Spécialiste de la grande vitesse, Papy Superflash revêt son costume, sa cagoule, ouvre la fenêtre et s’élance dans les airs.

Mon avis

Papy Superflash, c'est l'histoire d'un super héros à la retraite qui va reprendre les armes...pour le plus grand bonheur de son petit fils. L'album se présente avec un CD qui raconte l'histoire.

J'ai trouvé ce petit livre très sympathique. La façon dont l'auteur évoque la jeunesse du papy-superhéros et son retour à la "vie active" est intéressante. On passe rapidement du papy en chaussons au papy en collants, preuve s'il en est que les grands parents ont de la ressource! 

Tout au long de la lecture, on a l'impression d'être dans un épisode de dessin animé, c'est très rythmé et amusant. Les illustrations sont graphiques et épurées, proches de l'univers du comics. Elles ont des couleurs vives et dynamiques à dominante orangé.

Le CD qui l'accompagne nous raconte l'histoire, mais nous permet aussi de nous plonger dans des musiques aux tonalités vintages... idéales pour les parents nostalgiques de leurs jeunes années!

Enfin, cet album est aussi et surtout une porte ouverte pour que les enfants interrogent leurs grands-parents sur leur vie "d'avant", et ça, ça me plaît vraiment beaucoup!

 

Voir les commentaires

Cœur de Pierre de Gauthier / Almanza

Publié le par Malénia

Cœur de Pierre de Gauthier / Almanza

Genre BD

Résumé

Le jour où la petite fille au cœur d'artichaut rencontre le garçon au cœur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son cœur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le cœur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au cœur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer..

Mon avis

L'histoire est celle de trois enfants bien différents : l'un au cœur de pierre, une au cœur d'artichaut, et enfin le dernier, qui a un cœur d'or. Leurs destins vont se croiser, pour nous offrir une belle histoire toute en finesse.
La couverture, sublime, est annonciatrice du reste de l'album. Avec cœur de pierre, c'est un énorme coup de cœur que je vous présente ici. Cet album est parfait du début à la fin, il n'y a rien à lui reprocher. Le texte, en alexandrins, de Séverine Gauthier est tout en douceur et poésie. Pourtant, il aborde le thème délicat de la maltraitance et du déterminisme, mais avec une grâce incroyable.

J'ai été tout aussi séduite par les illustrations de Jérémy Almanza, qui nous transporte immédiatement vers un autre univers, féerique et fabuleux. Chaque enfant est associé à des coloris : sombres pour le cœur de pierre, chauds et rougeoyant pour le cœur d'artichaut, et tout en dorure et énergie pour le cœur d'or.

En résumé, c'est un duo qui se complète à merveille, et dont j'ai vraiment hâte de découvrir les autres œuvres.


A découvrir, redécouvrir, offrir... Une vraie merveille!!!

#lachroniquedespitchouns

Cœur de Pierre de Gauthier / Almanza

Voir les commentaires

La grève de M.Piquemal / Zaü

Publié le par Malénia

La grève de M.Piquemal / Zaü

Genre Jeunesse

Résumé

Ce matin, mon père n'est pas allé travailler. Il est resté avec nous pour prendre le petit déjeuner. Mais quand je lui ai demandé : " Tu es en vacances ? " Il m'a répondu : " Non, bonhomme, c'est pas des vacances. L'usine est en grève. "

Mon avis

J'ai été tout autant intriguée par le titre que par le résumé. Comment parler de la grève aux enfants, et leur expliquer, sans parti pris, les tenants et les aboutissants de cette démarche?

L'auteur part ici de l'histoire d'un petit garçon dont le papa est en grève, pour se terminer par un petit lexique sur le droit de grève et les différents acquis sociaux du siècle dernier.

J'ai trouvé ce titre très bien fait. Il permet d'aborder plusieurs thèmes complexes tout en finesse. L'enfant suit les aventures du petit garçon, son enthousiasme et ses inquiétudes, tout en intégrant différentes notions de solidarité et de défense des droits.

De plus, les illustrations de Zaü, au style si caractéristique, soulignent à merveille les mots de l'auteur.

Je recommande vivement ce livre aux petits lecteurs avides de comprendre le monde qui les entoure (et aux parents qui cherchent désespérément des supports bien pensés pour le leur expliquer!)

#lachroniquedespitchouns

Voir les commentaires

Clic, Crac... C'est le loup? de Jean Maubille

Publié le par Malénia

Clic, Crac... C'est le loup? de Jean Maubille

Genre Jeunesse
Résumé

Il fait nuit. Deux yeux brillent dans le noir. CRAC ! « Papa, le loup est là ! » CLIC ! Papa allume la lampe de poche. « Mais non ! C’est juste un escargot. Regarde comme il est beau ! »

Mon avis.

​L'histoire est celle d'un enfant qui a peur dans le noir. A chaque bruit, il craint de voir venir le loup. Mais son papa, dans la lumière de sa lampe torche, ne fait apparaître que de jolies chose....

C'est un tout petit livre solide, qui tient bien dans les petites mains et s'adresse aux maternelles. Les personnages sont enfantins, aux couleurs vives sur un fond noir, et un système de découpe nous permet de trembler en voyant les yeux jaunes du loup... ou autre chose?

J'ai trouvé ce petit livre extrêmement réussi, on a peur, on est rassurés, on a à nouveau peur, on découvre des animaux... En plus, la fin est adorable.

Il permet de dédramatiser gentiment la peur du loup et du noir, tout en restant dans un jeu ludique entre l'obscurité et la lumière, la peur, le soulagement...


Je le recommande à tous les parents dont le loulou est un peu craintif. C'est très joliment raconté, agréablement dessiné.... Une petite merveille !

Voir les commentaires

Le petit bonhomme et le monde - Neeman / Godon

Publié le par Malénia

Le petit bonhomme et le monde - Neeman / Godon

Genre Jeunesse

Résumé

C’est l’histoire d’un petit bonhomme bien au chaud dans sa boule de verre. Un jour cependant il la quitte… Confronté à une réalité tout autre, le petit bonhomme ne reconnaît plus rien : l’arbre de la boule de neige est bien différent, le chien aussi, même la neige n’est pas froide comme celle-ci… C’est alors qu’il trouve une maison habitée par des « autres » comme lui. Et il décide d’y rester. Mais parfois il pense que « c’était mieux là-bas »…

Mon avis

Lorsque j'ai vu que j'allais recevoir "Le petit bonhomme et le monde "grâce à l'opération Masse Critique de Babelio, j'étais ravie. Le résumé, tout en poésie, avait attiré toute mon attention, et je dois dire qu'il est vraiment évocateur de l'album.

L'histoire est celle d'un petit bonhomme solitaire qui s'ouvre au monde, avec ses plaisirs et ses déconvenues. De rencontres en péripéties, il va même aller jusqu'à s'ouvrir aux "autres" et même à les apprécier, ces "autres", si différents de lui.

C'est un très bel album sur la diversité et le partage, qui peut aussi nous évoquer l'enfance et la joie - ou la peur - de grandir. Le petit bonhomme aime ce qu'il connaît, envie ce qu'il rêve, et redoute ce qu'il ignore. Pourtant ce voyage dans le monde va lui apporter beaucoup de choses. De la découverte à la nostalgie, de la douceur à la peur, l'auteure emmène le petit lecteur dans un flot d'émotions très riche, tout en délicatesse et poésie.

Les illustrations sont, elles aussi, surprenantes. Au début, par leur côté très enfantin, amateur, on ne les trouve pas "belles" au sens strict du terme. Les pastels bavent, c'est brouillon, presque inachevé. Puis au fil des pages on s'aperçoit que cette naïveté dans le dessin s'allie merveilleusement bien à celle du personnage et à son épopée, et la magie opère.

En résumé, c'est un très bel album qui permet de poser et de répondre à beaucoup de questions... Une superbe découverte, à mettre d'urgence sous les yeux de vos petites têtes blondes, brunes ou rousses!

Voir les commentaires

1 2 3 > >>