Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #bd tag

Petite histoire politique de la BD belge de langue française de Philippe Delisle

Publié le par Malénia

Petite histoire politique de la BD belge de langue française de Philippe Delisle

Genre Documentaire


Résumé

La BD belge des années 1920-1960 a bénéficié d'un fort impact social sur un temps étendu. Elle a notamment offert au genre nombre de « classiques », constamment réédités, comme les exploits de Tintin ou ceux de Spirou. Il s'agit d'une littérature pour les jeunes, et même avant tout pour les jeunes garçons, qui privilégie l'esprit d'aventure ou l'humour. Mais les éditeurs et les auteurs n'étaient pas coupés de leur époque, et un certain discours politique transparaît entre les cases et les bulles. La BD belge d'expression française est ainsi marquée par sa naissance au sein de milieux catholiques conservateurs, voire maurrassiens. Durant l'entre-deux-guerres, on trouve dans maints récits des clichés anticommunistes, antiaméricains, antisémites ou colonialistes. Après 1945, les cartes sont largement rebattues. Dans le cadre des nouvelles alliances, des héros pilotes de chasse américains font leur apparition, tandis que les vieux clichés à connotation raciste tendent à disparaître. Mais on peut aussi raisonner en termes de permanences, et noter qu un monarchisme plus ou moins diffus imprègne la production belge, depuis les années 1930 jusqu'aux années 1960. Cet ouvrage n'entend ni exalter un prétendu « âge d or », ni dénoncer des errements idéologiques, mais permettre aux amateurs de relire la BD belge sous un angle plus politique, et fournir aux enseignants des pistes pour mieux intégrer le 9e art au sein de leurs pratiques pédagogiques.

Mon avis

Lorsque j'ai vu ce titre, proposé par la Masse Critique Babelio, j'ai eu envie de le découvrir. Novice en matière de bande dessinée, j'aime en lire de temps en temps mais je suis loin d'être une amatrice éclairée. Aussi l'idée que les bandes dessinées et leurs auteurs puissent avoir un apport politique m'a intriguée, et j'ai eu envie d'en savoir plus.

Le livre est articulé en plusieurs points, qui semblent chers à l'auteur : le catholicisme fervent des auteurs belges, l'anticommunisme et le nationalisme. A travers de nombreux exemples détaillés, Philippe Deslile étaye donc la thèse d'un impact social de la bande dessinée sur ses contemporains, par le prisme de ses auteurs.

Il s'agit d'un ouvrage didactique, qui fourmille de renseignements, de sources et de citations. Très bien argumenté, je pense qu'il s'agit d'un excellent support de connaissance pour les étudiants ou les enseignants. Mais en toute honnêteté, pour un simple néophyte, c'est un peu indigeste. C'est un ouvrage qui s'adresse, à mon sens, à un public spécialisé et averti.

Je remercie néanmoins Babelio et les éditions Karthala pour cet envoi très instructif!

 

Voir les commentaires

Cœur de Pierre de Gauthier / Almanza

Publié le par Malénia

Cœur de Pierre de Gauthier / Almanza

Genre BD

Résumé

Le jour où la petite fille au cœur d'artichaut rencontre le garçon au cœur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son cœur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le cœur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au cœur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer..

Mon avis

L'histoire est celle de trois enfants bien différents : l'un au cœur de pierre, une au cœur d'artichaut, et enfin le dernier, qui a un cœur d'or. Leurs destins vont se croiser, pour nous offrir une belle histoire toute en finesse.
La couverture, sublime, est annonciatrice du reste de l'album. Avec cœur de pierre, c'est un énorme coup de cœur que je vous présente ici. Cet album est parfait du début à la fin, il n'y a rien à lui reprocher. Le texte, en alexandrins, de Séverine Gauthier est tout en douceur et poésie. Pourtant, il aborde le thème délicat de la maltraitance et du déterminisme, mais avec une grâce incroyable.

J'ai été tout aussi séduite par les illustrations de Jérémy Almanza, qui nous transporte immédiatement vers un autre univers, féerique et fabuleux. Chaque enfant est associé à des coloris : sombres pour le cœur de pierre, chauds et rougeoyant pour le cœur d'artichaut, et tout en dorure et énergie pour le cœur d'or.

En résumé, c'est un duo qui se complète à merveille, et dont j'ai vraiment hâte de découvrir les autres œuvres.


A découvrir, redécouvrir, offrir... Une vraie merveille!!!

#lachroniquedespitchouns

Cœur de Pierre de Gauthier / Almanza

Voir les commentaires

Oreilles en déroute - Sieber/Louveau

Publié le par Malénia

Oreilles en déroute - Sieber/Louveau

Genre BD

Quatrième de couverture

Être malentendant, est-ce un handicap ? Oui mais pas seulement, car il faut bien avouer que ça a parfois des avantages ! Découvrez le quotidien de malentendants appareillés ou implantés et leur famille à travers 24 planches humoristiques. Un bon moyen de voir le bon côté des choses et de s´informer un peu au passage. Plus d´infos sur le site entièrement dédié à la BD : www.oreillesenderoute.fr

Mon avis

J'étais curieuse de découvrir ce livre, car j'avais lu qu'il était écrit par une personne elle-même atteinte de surdité, et je m'attendais à y lire des situations cocasses, et bien sûr à en apprendre un peu plus sur cet handicap, qui, je dois l'avouer, m'est assez étranger.

Je dois l'avouer tout de suite, je n'ai pas été conquise par cette bande dessinée. En effet, une BD, c'est à la fois du texte et des dessins, et je n'ai, dès le départ, pas été sensible au style du dessinateur. Pour ce qui est du texte, c'est très informatif, assez émouvant, mais même si certaines planches m'ont fait sourire, je n'ai pas été sensible à l'humour du scénario.J'ai par contre apprécié la dimension pédagogique du projet, qui m'a appris différentes choses sur la surdité et ses appareillages, par exemple.

En résumé, j'ai trouvé cette BD intéressante, mais comme elle est présentée comme "drôle" on est un peu déçu, car ce n'est pas à cela que l'on s'attend.

Voir les commentaires

La guerre des boutons - Gabella/Vernay

Publié le par Malénia

La guerre des boutons - Gabella/Vernay

Genre BD

Quatrième de couverture

Longeverne et Velran... Deux villages dans lesquels, depuis des générations, on est élevé dans le mépris du camp adverse. ET l'on y commence très tôt. Dès qu'une rencontre est possible, l'armée de Longeverne vient défier celle de Velran. La lutte est âpre, les combats éprouvants, les guerriers, valeureux... même s'ils sont hauts comme trois pommes. Depuis peu, la bataille prend un nouveau tournant : sur les vêtements des vaincus, on coupe tout ce qui dépasse : les bretelles, les lacets, les ceintures, et bien sûr, les boutons !

Mon avis

Je n'ai trouvé aucun intérêt à cette bande dessinée. Le scénario est basé sur les scènes phares du livre, et lui est fidèle. Mais il n'y a aucune originalité dans le traitement, bien que les dessins soient très réussis, on n'y trouve pas d’œil "neuf". D'autre part c'est une BD qui se trouve dans les rayons jeunesse, mais le langage employé ne correspond pas à ce que j'attends d'un album jeunesse. Bref, pour moi qui ai adoré le livre et certaines des adaptations cinématographiques, c'était une vraie déception!

Voir les commentaires

Et Pis Taf ! - Lamisseb

Publié le par Malénia

Et Pis Taf ! - Lamisseb

Genre BD

Quatrième de couverture

Sous leurs airs lugubres, les cimetières regorgent d’occasions de sourire. On les dit peuplés de personnes indispensables. « Pas seulement ! » répondrait Charles Darwin.

On y trouve également les malheureuses victimes d’une sélection naturelle tantôt bêtement hasardeuse tantôt cruelle, tandis que d’autres ne doivent leur trépas qu’à une stupidité sans limite…

Mon avis

Une BD en noir et blanc, sur le thème de la mort, et qui se veut humoristique? Le challenge était intéressant ! J'ai commencé ma lecture avec intérêt, et je n'ai pas du tout été déçue.
L'auteur, entre jeu de mots et situations cocasses, nous fait sourire sans culpabilité, car c'est un humour noir bien sûr, mais terriblement léger que l'on trouve ici, il n'y a rien de glauque ou qui pourrait mettre le lecteur mal à l'aise.

Même si je n'ai pas ri aux éclats, c'est une lecture agréable et rythmée que je recommande. Le petit plus inattendu : les selfies à la fin de l'album!

Voir les commentaires

Les géants de fer - Postel

Publié le par Malénia

Les géants de fer - Postel

Genre BD

Quatrième de couverture

« Il est dit qu´un jour,
un grand guerrier arrivera...
Fier, courageux et juste.
il saura réveiller et commander
les Géants de fer »

Mon avis

"Les Géants de fer" est le premier tome d'une bande dessinée fantastique, dans laquelle on suit un peuple d'esclaves, qui attend la réalisation de la prophétie qui doit les libérer. Je dois avouer que j'ai eu beaucoup du mal à entrer dans l'histoire et à véritablement identifier les différents personnages. Et quand j'ai commencé à m'attacher à Assélios...c'était déjà terminé!

J'ai trouvé ce premier tome vraiment trop court, il ressemble à une présentation. A peine commence-t-on à accrocher à l'intrigue que c'est déjà "à suivre". Cela m'a déçue, car j'aime quand les différents tomes d'une série se suffisent (un minimum) à eux-mêmes, et j'avoue que lorsque ce n'est pas le cas, en tant que lectrice, j'ai la sensation d'avoir été flouée.

L'histoire a pourtant fini par me plaire, malgré ses références à « StarWars » ( saga que je semble être la seule humaine de ma génération à avoir détestée, mea culpa). Je pense que je me laisserai tenter par le tome 2, car j'ai beaucoup aimé le trait d'Yvan Postel et le côté très manga de ses personnages, même si j'ai déploré l'absence de colorisation, d'autant qu'en voyant la couverture, je ne m'attendais pas à ces nuances de gris un peu froides.


En résumé, un premier tome un peu brouillon, de par sa fin abrupte et quelques fautes de frappe, mais prometteur, tant au niveau de l'histoire que du dessin.
A suivre...

Voir les commentaires

Akissi - Abouet - Sapin

Publié le par Malénia

Akissi - Abouet - Sapin

Genre BD

Quatrième de couverture

Véritable poil à gratter pour sa famille, Akissi est une petite fille effrontée et dégourdie, pas toujours animée des meilleurs intentions. Avec son meilleur copain Edmond, elle songe à jeter un sort à leur maître d'école pour les venger d'une punition ; là voilà ensuite prête à tout pour que sa mère cesse de la coiffer, y compris à attraper des poux ! Mais quand Edmond se prend pour le super-héros Spectreman, Akissi se fait pour une fois la voix de la raison...

Mon avis

Une superbe découverte, totalement inattendue. J'ai été attirée par les couleurs vives de l'album, et surtout son sous-titre "Super-héros en plâtre" prometteur de belles aventures! Je n'ai pas été déçue, l'album se divise en petites histoires courtes, faciles à appréhender par les jeunes lecteurs, et l'héroïne est vraiment attachante. Entre visites terrifiantes chez le dentiste et animal-doudou, l'humour est au rendez-vous. Quand à la page recette en fin d'album et le petit lexique, j'ai trouvé que c'était un petit "plus" bien sympathique.

Je suis séduite!

Voir les commentaires

Choisis quelque chose mais dépêche toi - Rudde

Publié le par Malénia

Choisis quelque chose mais dépêche toi - Rudde

Genre BD

Quatrième de couverture

Les souvenirs de notre nez d'enfant se cachent pour toujours dans notre tête d'adulte.

Mon avis

La phrase de la quatrième de couverture résume à elle-seule toute l'atmosphère de cette BD, qui nous transporte, sans cérémonie, de l'autre côté du mur. L'auteur nous y décrit des tranches de vie ouvrières ou agricoles, avec des détails sordides, presque repoussants. Mais elle le fait avec une telle candeur qu'on en a la larme à l'œil.

C'est bien sûr un voyage en Allemagne de l'Est, mais surtout un voyage dans la vie d'une fillette que nous propose Nadia Rudde. On replonge avec elle dans une époque troublée, mais aussi dans notre propre enfance où "tous les étés sont comme un même été".

J'ai trouvé cette BD drôle, émouvante et terriblement tendre. Elle n'est d'ailleurs pas sans me rappeler Susceptible de Geneviève Castrée, que j'avais aussi beaucoup aimé.

Voir les commentaires

L'abominable Manu - Margerin

Publié le par Malénia

L'abominable Manu - Margerin

Genre BD

Résumé

Manu est un adolescent dans la banlieue des années 80. Il évolue dans un milieu populaire, entre mobylettes et HLM, rock'n roll et débrouille. Impulsif et beau parleur, il provoque autour de lui toutes sortes de catastrophes...

Mon avis

Quand je suis tombée dessus, à la bibliothèque de mon quartier, j'ai eu comme un goût de madeleine dans la bouche. Je lisais Margerin quand j'étais enfant, et j'étais vraiment fan (pour tout vous dire, une de ses affiches dédicacées a trôné sur le mur de ma chambre pendant des années!) quand d'autres ne juraient que par Tintin ou Astérix. Aussi je n'ai pas résisté à l'envie de retrouver mes héros : Lucien, Manu, Nanard...

Il faut bien l'avouer : tout ça a vieilli, les références sont datées, et je doute qu'un môme d’aujourd’hui puisse se retrouver dans cet univers. Il pourra cependant y flairer la parfum d'un époque révolue, décrite ici tout en rondeur et en simplicité.Par contre, pour tout ceux qui ont connu les années quatre-vingt et/ou les années quatre-vingt dix, ces albums sont des mines de souvenirs, de tendresse, et d'humour. Un vrai bon moment.

Voir les commentaires

Mamette - Nob

Publié le par Malénia

Mamette - Nob

Genre BD

Résumé

L'univers d'une gentille mamie, toute en rondeur, avec ses amies, ses occupations de tous les jours, et ses souvenirs.

Mon avis

J'ai adoré. Les dessins sont magnifiques, et l'univers de cette gentille Mamette est traité avec beaucoup d'humour et de sensibilité. On est plongé dans les souvenirs de cette mamie, confrontés à notre propre monde, et on envisage alors tout ce que ces personnes ont vues surgir autour d'elles. Bref, ce n'est pas seulement drôle, mais aussi très touchant. Et j'avoue, j'ai un vrai faible pour Mam'zelle Pinsec (la copine de Mamette un peu tatie Danielle sur les bords).

D'ailleurs j'ai tellement adoré que j'ai lu le tome 1 et le tome 2 dans la foulée (et je compte bien m'attaquer à la suite) !

Voir les commentaires

1 2 > >>