Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #challenges tag

Orgie au château de Bonpré- Chocolat Cannelle

Publié le par Malénia

Orgie au château de Bonpré- Chocolat Cannelle

Genre Erotique

Résumé

Le château de Triboncourt-sur-Herbe fait la fierté du village, mais cause aussi sa ruine. Aussi, la proposition de location venant d'un ancien acteur porno reconverti dans l'événementiel tombe à pic. De théâtrales fêtes libertines sont alors données pour la jet-set.
Le bon sens villageois côtoie le snobisme et la dérision les extravagances érotiques des personnages. Au final, Orgie au château de Bonpré tient peut-être de la farce, à moins qu'il ne s'agisse de satire.

« Lorsque Monsieur Charles Thiébaud, ancien acteur reconverti dans l'événementiel haut de gamme, avait sollicité une entrevue avec Monsieur le Maire, on avait murmuré que le château verrait renaître sa splendeur passée. »

Mon avis

Quand j'ai reçu ce service de presse des Editions Dominique Leroy (que je remercie) il m'a été précisé que ce livre relevait de la catégorie violette, c'est à dire des écrits les plus explicites, c'est à dire, clairement, de l'érotisme proche de la pornographie. Ce n'est pas forcément ma tase de thé, mais comme j'apprécie particulièrement la plume de cet auteur, j'ai décidé de le lire quand même.

Effectivement...On n'est pas dans la sensualité "soft", le communiqué de presse ne mentait pas. L'histoire est celle de Charles Thièbaud, qui organise au château du village des parties fines en présence de la "noble société". Comme l'indique le titre, c'est bien d'une orgie dont il s'agit, donc aucune place pour des bons sentiments ou des effleurements discrets...

Bref, il y a des scènes de sexe très crues, je ne m'attarderais pas dessus, ce n'est pas ce qui a retenu mon attention. J'ai par contre beaucoup aimé dans ce petit livre la mise en scène entre notables et villageois, et le jeu qui se noue entre les invités et les serveurs. Au delà d'une nouvelle érotique, c'est une petite fable sur l'apparence et la superficialité, très amusante et tout en finesse, qui nous est offerte et cela m'a vraiment séduit.

Quant à la plume de son auteur, elle ne m'a pas déçue. Chocolat Cannelle sait trouver les mots justes, et elle manie, une fois de plus, le verbe à la perfection.

Une belle découverte donc, mais à ne réserver qu'à des lecteurs très avertis!

#12mois12livres1pomme

Orgie au château de Bonpré- Chocolat Cannelle

Voir les commentaires

Le visage de satan de Florent Marotta

Publié le par Malénia

Le visage de satan de Florent Marotta

Genre Thriller

Résumé

Un hurlement. Là, quelque part, qui se répercutait sur les murs poisseux et humides de la pièce. L'endroit ressemblait davantage à une cave avec ses murs bruts et ses parois voûtées. Puis un râle d'agonie s'étouffa, comme si même la mort prenait plaisir à attendre. L'homme pendait comme une vulgaire carcasse de viande accrochée à une esse de boucher. Son visage n'était que souffrance, rictus d'agonie et d'abomination. « Faites que je meure », implora-t-il en silence.

Mon avis

Le résumé, intriguant, la couverture, ésotérique, et le titre inquiétant de ce roman m'ont tout naturellement portée vers lui, et c'est avec beaucoup d'attente que j'en ai lu les premiers pages. La scène d'introduction est violente, et même, disons le, franchement gore. On s'attend à de l'horreur, du crime, du sang... et on découvre Gino.
Gino est le personnage principal. C'est un ancien policier aux origines italiennes, devenu détective (original...) et c'est aussi un ancien alcoolique (ben tiens) au passé trouble semé de morts diverses (ses parents, sa sœur...). Là, déjà, vous l'aurez compris, on frise la caricature. C'est alors que l'on découvre la deuxième protagoniste de l'histoire, Sybille, la veuve noire, engoncée dans des robes moulantes, provocante et peu avare de sa personne. Ha, et elle est sataniste. Puis il y a Morgane, jeune femme rousse (!) aux yeux vairons (!) propriétaire d'une librairie ésotérique (re-!)
Bon, vous l'aurez compris, j'ai eu du mal avec ces poncifs. On dirait que l'auteur a voulu calquer ses personnages sur ceux des romans noir des années cinquante, tout en situant son intrigue dans les années 2000. C'était un copié-collé raté, à mon sens. Je n'ai pas réussi à rentrer dans ce livre. J'ai trouvé les descriptions très longues et les situations trop "amenées". Le style de l'auteur n'est pas désagréable, mais l'écriture est un peu désuète, et parfois même franchement ampoulée. Cela manque de naturel.
Cependant, je reconnais à Florent Marotta un vrai talent pour les descriptions de scènes d'épouvante, dont certaines m'ont presque soulevée le cœur...
Mais honnêtement, je n'ai pas été séduite et j'ai eu du mal à terminer ce roman pour pouvoir vous livrer cette chronique.

#12mois12livres1pomme

Le visage de satan de Florent Marotta

Voir les commentaires

Le faiseur d'anges de Laure Roger-Rétif

Publié le par Malénia

Le faiseur d'anges de Laure Roger-Rétif

Genre Thriller

Résumé

Lorsqu'un postier en tournée dans le bayou trouve le corps de Lynn Hunley, la ville de la Nouvelle-Orléans découvre avec horreur l'existence du faiseur d'anges. Le faiseur d'anges... un criminel qui s'acharne sur les femmes enceintes... Don Pratt, agent du FBI, est chargé de l'enquête et il comprend très vite que le tueur a déjà choisi sa prochaine victime. Mais comment éviter qu'elle aussi ne succombe dans d'atroces souffrances? Le temps est compté et l'enquête piétine. Nommée récemment à la tête du service de psychologie de l'hôpital, Alyssa Parker, élevée par un père rigide, directeur de pénitencier, connaît l'une des victimes. Elle se retrouve contre son gré mêlée à cette enquête, effrayée de devoir à nouveau affronter ses pires démons... Dans l’univers moite et oppressant des marécages, une porte sur l'Enfer s'ouvre...

Mon avis

Lorsque j'ai reçu ce service de presse de Laure Roger-Rétif (que je remercie vivement) j'ai été surprise par sa couverture. Un bébé, enfin, plutôt un fœtus, avec pour titre "La faiseur d'anges", voilà qui annonçait la couleur : sombre.
L'histoire est celle d'un agent du FBI à la recherche d'un mystérieux tueur de bébés. Oui, mais de bébés pas encore nés, c'est ça qui rend la chose intéressante. En parallèle il y a Alyssa, une femme au passé trouble, qui va elle aussi se mêler à l'équipe de profilage pour débusquer le tueur.

Dès les premières pages, on pense à la série télévisée Esprits Criminels. On retrouve la même ambiance et le même type de profils. Un peu trop à mon goût peut-être, cela manque d'originalité et on craint, dans ces premières pages, le fan art, pâle reflet de scénario télévisé. De plus, vous savez à quel point j’exècre les prénoms américains et les enquêtes US alors qu'elles sont écrites par des français. Mais Laure Roger Rétif a eu la chance d'évoquer le bayou et la Nouvelle-Orléans, qui est une ville qui me tient à cœur. Et rien que pour ça, je lui pardonne.

Je lui pardonne aussi (surtout) parce qu'elle écrit très bien. Elle fait monter le suspens avec brio, et on se laisse rapidement prendre par cette histoire rythmée et addictive. Malgré quelques fautes d'orthographe qui piquent un peu les yeux, je dois dire que c'est un excellent roman que j'ai eu entre les mains, une de ceux où l'action et la tension sont omniprésentes, et où on ne s'ennuie jamais.

Quant à la fin, surprenante comme je les aime, elle pourrait bien ouvrir une une porte à d'autres tomes... à suivre...

Livre lu dans le cadre du challenge #12MOIS12LIVRES1POMME

Le faiseur d'anges de Laure Roger-Rétif

Voir les commentaires

Une nouvelle aventure!

Publié le par Malénia

Une nouvelle aventure!

Je me lance cette fois dans une toute nouvelle forme "d'avis" puisque j'ai été sollicitée pour faire partie du jury d'un concours littéraire organisé par "Les histoires d'Amélia".

De nombreux lots sont à gagner pour les auteurs, puisque ce concours est organisé en partenariat avec les éditions Ella. Quant à moi, j'ai hâte de découvrir les talents de demain, alors chers auteurs, prenez vos plus belles plumes d'oie... et au boulot!

Vous trouverez toutes les informations, modalités de participation et règlement ici.

Au plaisir de vous lire...

Voir les commentaires

#12mois12 livres1pomme

Publié le par Malénia

Nouvelle année, nouveau challenge?

En 2016, je vous propose de lire chaque mois un livre parmi les propositions qui suivent. C'est un challenge sans gagnant, juste pour s'amuser, vider les PAL et...lire bien sûr !

Pour ce petit jeu, je vous ai concocté un petit logo, à glisser sur votre blog si vous participez.

Alors vous m'aimez? Suivez-moi ;)

En Janvier, met ton bonnet!

C'est l'hiver : je lis un livre avec du froid dedans : de la neige, de la glace, du givre, peu importe, du moment qu'on se gèle!

En Février, je fête la Saint Valentin.

Et je m'en fous si c'est commercial, si c'est neu-neu à souhait ou s'il y a des cœurs rouges et roses sur la couverture. En février, on veut de l'amour!

MAJ Février :

 

En Mars, c'est la guerre.

Et pour fêter ce vilain dieu, je lis un livre où ça se bagarre, un peu ou beaucoup. Il y a des revolvers, du sang et des méchants (et des gentils aussi ^^)

MAJ Mars :  

En Avril, on vire les fils.

On n'écoute pas le dicton, et on lit de la littérature dénudée, savamment érotique ou brillamment sensuelle. En avril, on est olé olé !

MAJ Avril: 

En Mai, fais ce qui me plaît.

Je déciderai de ta lecture le 1er mai. Moi, oui moi toute seule. C'est mon côté Grey !

En Juin, je cueille des pâquerettes.

J'ai envie de soleil, de balades en plein air et de coquelicots. On lit un livre qui se passe au printemps!

En juillet, je me dore la pilule.

Je lis sur la plage. Un truc pas compliqué, aussitôt lu, aussitôt oublié. On lit pour se détendre, avec le bruit des flots...

En août, je fais la fiesta.

Je me déchaîne sur les pistes de danse et je veux que ma lecture me ressemble. Dans mon livre, on sort, on danse, on drague, bref, on fait la fête!

En septembre, je rentre.

J'ai la tête en vrac et la vivacité d'une méduse. On lit un livre jeunesse, album ou roman, pour accompagner doucement nos chères têtes blondes vers la rentrée.

En octobre, je me fais peur.

Et pas qu'un peu. On lit un truc vraiment flippant, avec du sang, de la chique et du mollard...

En Novembre, j'hiberne.

J'ai envie d' un livre cocooning, qui fait du bien à l'âme et/ou au cœur. Une histoire de grand-mère, de prince charmant ou de super héros qui tue les méchants, peu importe. Ce qu'on veut, c'est que ça finisse BIEN!

En décembre, je me la joue underground.

Quand tout le monde court acheter LE bouquin de l'année pour l'offrir à Noël, on choisit un auteur inconnu dans une maison d'éditions minuscule. ​

Les inscriptions sont ouvertes, et surtout n'hésitez pas à commenter ce post et à me laisser le lien vers votre blog, que je puisse vous suivre aussi :)

Vous pouvez également rejoindre le groupe facebook créé à cet effet https://www.facebook.com/groups/12mois12livres1pomme/

Voir les commentaires

Calendrier de l'avent "livresque" - jour 24

Publié le par Malénia

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 24

Last day before Christmas!

Jour 24 – Un livre qui est dans le thème de Noël

Alors là, j'avoue, j'ai galéré. J'ai passé en revue chacune de mes bibliothèques (quatre, quand même) du numérique au papier, du papier au numérique....rien. Rien qui soit en rapport avec Noël et sa magie. Alors j'avoue, parce que je n'aime pas abandonner, j'ai ratissé large. Très large ;)

Merci encore à Marine pour son idée de calendrier, j'espère que cela vous a amusé autant que moi :)

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 24

Voir les commentaires

Calendrier de l'avent "livresque" - jour 23

Publié le par Malénia

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 23

Jour 23 – Un livre qui se passe dans le froid et/ou la neige est très présente

"Shining" de Stephen King. je suis une fan inconditionnelle de cet auteur, et il y a peu, vraiment très peu, de ses livres qui m'ont déçu. Shining reste cependant un des mes préférés, un roman-phare de l'horreur.

(Sur une idée de Marine)

Voir les commentaires

Calendrier de l'avent "livresque" - jour 22

Publié le par Malénia

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 22

Jour 22 – Un livre qui a été adapté au cinéma

"Lestat le Vampire" d'Anne Rice.

"Entretien pour un vampire" est un film que j'ai beaucoup apprécié au moment de sa sortie. C'était bien avant les Twilight et l'engouement pour les vampires et c'est en le voyant que j'ai eu envie de découvrir le livre et l'auteure qui se cachait derrière. Depuis, j'ai dévoré une très grande partie de sa bibliographie!

(Sur une idée de Marine)

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 22

Voir les commentaires

Calendrier de l'avent "livresque" - jour 21

Publié le par Malénia

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 21

Jour 21 – Un livre que vous avez en plusieurs éditions (ou que vous avez en deux langues)

"Les contes macabres" de Poe.
Je possédais déjà la version papier de ce livre (que j'ai perdue) quand j'étais jeune, j'ai aussi la version ebook, mais lorsqu’un album réunissant la prose de Poe et les superbes illustrations de Benjamin Lacombe est sorti, je n'ai pas su résister à la tentation...

(Sur une idée de Marine)

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 21

Voir les commentaires

Calendrier de l'avent "livresque" - jour 20

Publié le par Malénia

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 20

Jour 20 – Un livre d’une maison d’édition moins connue

(Sur une idée de Marine)

"Aux douze coups de minuit" d'Emmanuel Delporte, publié aux éditions Otherlands. C'est un autre des livres qui se trouve sur ma liste de Noël. Il est publié aux éditions Otherlands, qui est une toute petite maison d'éditions, assez récente je crois, mais dont j'ai entendu parler grâce à une nouvelle diffusée gratuitement sur le net (chroniquée ici).

Calendrier de l'avent "livresque" -  jour 20

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>