Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #classes x tag

Toi + moi = désastre assuré de Maddie D.

Publié le par Malénia

Toi + moi = désastre assuré de Maddie D.

Genre Romance érotique

Résumé

Élisha, pétillante et têtue, vit à cent à l’heure en attendant de décrocher le job de ses rêves. Ben, lui, ne pense qu’à sa carrière d’avocat sur le point de prendre son envol.
Tout les oppose, si ce n’est leur désir d’avoir toujours le dernier mot. Rien ne devait les réunir, et pourtant, après une rencontre explosive, leurs chemins ne cessent de se croiser. Dès le premier regard, ils se détestent. Selon Élisha, il a déboulé de nulle part. Pour Ben, elle est celle qui a embouti sa précieuse voiture. Le bras de fer a commencé… Qui des deux résistera le plus longtemps ?

 

Mon avis

L'histoire est celle d'Elisha, une jeune fille indépendante et au caractère bien trempée, et de Ben, un brillant avocat tout aussi décidé. Entre eux, une alchimie va se créer, au delà de leurs forts caractères, jusqu'à déboucher sur une histoire.


Elisha et Ben sont des personnages attachants, tous comme les différents acteurs secondaires. Malheureusement, ils sont pétris de clichés et de bons sentiments : le brillant avocat, le meilleur ami du frère, le bad boy.... Dès les premières pages, on devine que ce qui va suivre ne sera pas d'une originalité débordante. Soit, je cherchais une romance légère à parcourir sur la plage, alors pourquoi pas?

La plume de l'auteure est agréable à lire. Entre érotisme soft et querelles lights, on suit les deux protagonistes avec plaisir, dans l'attente de... rien. C'est le principal reproche que je ferais à ce livre, il ne se passe vraiment pas grand chose, cela manque d'intrigue et de suspens!  Dès les premières pages, on devine la fin de l'histoire, et il faut bien avouer que malgré toute la bonne volonté de l'auteure et les scènes de sexe (très bien écrites, par ailleurs) on s'ennuie.Pour tout vous dire, j'ai terminé ma lecture sur un : tout ça pour ça! , puis j'ai réprimé un baillement avant de me rallonger sur ma serviette^^


Une romance que je recommande aux vraies addicts du genre, sans doute. Pour moi, je n'y ai retrouvé que les codes convenus et les sentiments tièdes et réchauffés. Déception.

 

Voir les commentaires

Coeur de mercenaire de Sophie Dabat

Publié le par Malénia

Coeur de mercenaire de Sophie Dabat

Genre Romance Erotique

Résumé

Elle est bénévole, il est mercenaire ; entre l'infirmière et le soldat, tout peut arriver.
Lorsque son fiancé la quitte juste avant leur mariage, Tiphaine décide de changer de vie. Sur un coup de tête, elle abandonne la France, son métier d'infirmière, son quotidien stable et rassurant pour s’impliquer dans une mission humanitaire au Libéria. À peine arrivée dans le camp auquel elle a été affectée, elle rencontre Carl.
Mercenaire aussi dangereux que séduisant, il incarne tout ce qu’elle déteste. Pourtant, malgré sa violence refoulée et ses réflexes de tueur, il est le seul avec lequel elle se sent en sécurité, et leur attraction l’un envers l’autre est immédiate.
Mais il n’y a pas qu’une attirance physique chez Tiphaine : Carl l’intrigue. Comment un homme qu’elle découvre loyal et honnête, peut-il faire ce métier ? Quel passé cache-t-il derrière son cœur de mercenaire?

Mon avis

L'histoire est celle d'une bénévole qui tombe amoureuse d'un mercenaire, et bien sûr ils vont s'aimer au delà du conflit, de la guerre de la mort... Bref, c'est une romance. Cela faisait longtemps que j'avais envie de découvrir la plume de Sophie Dabbat. J'avais Black Mambo et Sainte Marie des ombres dans ma PAL depuis une éternité, et lorsque Hachette m'a donnée l'opportunité de découvrir sont tout nouveau roman, je me suis dit que c'était l'occasion. 

L'aventure  est bien rythmée, crédible et intéressante. Parsemée ça et là de quelques scènes "hot", c'est péchu et très agréable à lire. L'écriture est fluide, cela se dévore très vite, et les deux personnages sont attachants ( plus particulièrement Tiphaine, qui est une femme forte et indépendante, et dieu c'est que c'est agréable de lire enfin ce type d'héroïne en littérature!)

Pourtant, je dois avouer que je n'ai pas eu de coup de coeur pour ce roman. Malgré le fait que l'histoire soit ancré au Liberia, dans un contexte un peu diffèrent des romances traditionnelles, je l'ai trouvé très classique, et vraiment très formaté par les "codes" de la romance (l'amour impossible, l'enfant caché...) J'aurais aimé être plus surprise (mais je suis très difficile et je cherche encore LA romance qui me plaira, je vous le rappelle).

En résumé, je pense que c'est un excellent livre pour les amateurs du genre. Tout y est réuni, sexe , amour et aventure, et je suis persuadée qu'il aura un excellent accueil auprès des lectrices. Moi, par contre, je vais plutôt ouvrir Black mambo ;)

Voir les commentaires

Supplie, séduis, obéis de CD Reiss

Publié le par Malénia

Supplie, séduis, obéis de CD Reiss

Genre Érotique

Résumé

Sensuelle, rayonnante, Monica aux prises entre son petit boulot de serveuse et le souvenir douloureux de son ex, Monica s’escrime afin de percer sur la scène musicale très « select » de L.A.

Un jour, pendant son service, elle renverse un verre sur Jonathan, qui n’est autre que le richissime propriétaire du club où elle travaille. Dès lors, celui-ci n’a de cesse de la séduire. Monica a été mise en garde au sujet de ce séduisant millionnaire au cœur brisé, célèbre pour ses conquêtes aussi nombreuses qu’éphémères, et son penchant pour les femmes soumises. Mais résistera-t-elle longtemps à la tentation ? Et saura-t-elle respecter les règles du jeu ?

Mon avis

Lorsque les éditions Marabout m'ont proposée ce titre, je dois admettre que j'ai pas mal hésité. Le titre et la couverture m'ont immédiatement fait penser au fameux "50 nuances de Grey", et c'est un titre qui ne m'avait pas du tout convaincu à l'époque. J'avais donc peur de me perdre dans les mêmes poncifs : dominant, très riche, vierge effarouchée etc

Heureusement, Monica, le personnage central de ce roman est bien loin de celui de 50 shades. C'est une fille ambitieuse et déterminée, qui mène une vie qui n'est absolument pas monacale. Sortant d'une relation compliquée, elle ne cherche qu'un sexfriend, mais va rencontrer en Jonathan un peu plus que ça. (Ok Jonathan est quand même un playboy milliardaire : il y a des choses qui ne changent guère dans la romance...)

Le livre oscille alors à chaque instant entre romance et érotisme cru, les scènes de sexe explicites succédant à d'autres plus sentimentales. L'intrigue tient la route, et on est vite happé par l'histoire, surtout grâce aux personnages secondaires, qui prennent eux aussi une part importante dans le récit.

Je ne suis pas ennuyée une seconde en lisant ce livre, et j'ai même pris plaisir à suivre les aventures de ce couple à la sexualité insolite. (A noter cependant que la partie dominant/dominé n'intervient qu'à la fin du livre)

Une lecture agréable donc, à recommander aux fans de romance qui préfèrent leurs héroïnes un peu plus pêchues et déssalées!

Merci aux éditions Marabout pour cette découverte!

Voir les commentaires

Beautiful Bitch de Christina Lauren

Publié le par Malénia

Beautiful Bitch de Christina Lauren

Genre Érotique

Résumé

Reprenant là où s'arrêtait Beautiful Bastard, Chloe Mills et Bennett Ryan poursuivent leur relation sulfureuse et loin d'être de tout repos...
Juste au moment où la carrière de Chloe commence à décoller, Bennett aimerait que les choses ralentissent afin de pouvoir passer ne serait-ce qu'une nuit de folie avec sa copine. Mais après qu'il ait refusé de prendre non pour réponse, Chloe et Bennett se retrouvent soudain avec deux billets d'avion, dans une villa française et une surprenante conversation qui va les mener exactement là où Bennett le voulait : sous la couette.

Mon avis

Je n'avais pas lu le premier tome de cette saga (Beautiful Bastard) mais je savais tout de même qu'elle avait cartonnée de part et d'autre de l'atlantique. Au delà de ça, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'ai donc pioché un tome de la saga au hasard (sur sa jolie couverture rose, fufufu)
Bon, l'histoire est celle de Chloé, ex stagiaire devenue femme d'affaires redoutable, et de Bennett, patron débordé et autoritaire. Et donc, ils s'envoient en l'air, dès qu'ils peuvent, un peu partout, des deux côtés de l'atlantique. Voilà, désolée d'avoir dévoilé l'intrigue et tous ses rebondissements en une seule phrase...

C'est un roman où il ne se passe pas grand chose, pour ne pas dire rien. Les deux héros, forts sympathiques au demeurant, se contentent de s'arracher leurs vêtements toutes les deux phrases et de finir à l'horizontale. Les scènes de sexe sont torrides, le langage cru, et les personnages (particulièrement Chloé, la femme de tête) assez intéressants. Mais ce que j'attends en premier d'un roman, c'est une histoire et là...Pour faire court, ce livre m'a fait pensé à un vieux porno des années quatre-vingt "hop voilà le plombier, mettons-nous à poil!"

Evidemment je caricature mais...si peu ^^

Gros flop pour moi!

#12mois12livres1pomme

Beautiful Bitch de Christina Lauren

Voir les commentaires

Orgie au château de Bonpré- Chocolat Cannelle

Publié le par Malénia

Orgie au château de Bonpré- Chocolat Cannelle

Genre Erotique

Résumé

Le château de Triboncourt-sur-Herbe fait la fierté du village, mais cause aussi sa ruine. Aussi, la proposition de location venant d'un ancien acteur porno reconverti dans l'événementiel tombe à pic. De théâtrales fêtes libertines sont alors données pour la jet-set.
Le bon sens villageois côtoie le snobisme et la dérision les extravagances érotiques des personnages. Au final, Orgie au château de Bonpré tient peut-être de la farce, à moins qu'il ne s'agisse de satire.

« Lorsque Monsieur Charles Thiébaud, ancien acteur reconverti dans l'événementiel haut de gamme, avait sollicité une entrevue avec Monsieur le Maire, on avait murmuré que le château verrait renaître sa splendeur passée. »

Mon avis

Quand j'ai reçu ce service de presse des Editions Dominique Leroy (que je remercie) il m'a été précisé que ce livre relevait de la catégorie violette, c'est à dire des écrits les plus explicites, c'est à dire, clairement, de l'érotisme proche de la pornographie. Ce n'est pas forcément ma tase de thé, mais comme j'apprécie particulièrement la plume de cet auteur, j'ai décidé de le lire quand même.

Effectivement...On n'est pas dans la sensualité "soft", le communiqué de presse ne mentait pas. L'histoire est celle de Charles Thièbaud, qui organise au château du village des parties fines en présence de la "noble société". Comme l'indique le titre, c'est bien d'une orgie dont il s'agit, donc aucune place pour des bons sentiments ou des effleurements discrets...

Bref, il y a des scènes de sexe très crues, je ne m'attarderais pas dessus, ce n'est pas ce qui a retenu mon attention. J'ai par contre beaucoup aimé dans ce petit livre la mise en scène entre notables et villageois, et le jeu qui se noue entre les invités et les serveurs. Au delà d'une nouvelle érotique, c'est une petite fable sur l'apparence et la superficialité, très amusante et tout en finesse, qui nous est offerte et cela m'a vraiment séduit.

Quant à la plume de son auteur, elle ne m'a pas déçue. Chocolat Cannelle sait trouver les mots justes, et elle manie, une fois de plus, le verbe à la perfection.

Une belle découverte donc, mais à ne réserver qu'à des lecteurs très avertis!

#12mois12livres1pomme

Orgie au château de Bonpré- Chocolat Cannelle

Voir les commentaires

Sex-appeal de Claire DeLille

Publié le par Malénia

Sex-appeal de Claire DeLille

Genre Fantastique

Résumé

Étudiant le jour, serveur dans un bowling le soir et joueur de hockey à ses heures perdues, Nassim multiplie les conquêtes féminines sans en avoir vraiment conscience. Il fait la connaissance de Zhoé à la suite d’un pari idiot et se trouve aussitôt sous son charme. Cette fois, l’amour frappe à sa porte et il est prêt à lui ouvrir. Mais le soir de leur premier baiser, alors qu’il rentre chez lui en métro, sa route croise celle de Siobhan, étrange créature de la nuit qui le changera à jamais… Comment, après une telle rencontre vivre son histoire d’amour avec Zhoé ?
Cette novella est dérivée de la série « Ceux qui attirent », mais elle peut se lire indépendamment.

Mon avis

J'avais découvert Claire DeLille dans "Oh my phone", qui, malgré un début prometteur, m'avait laissé sur ma faim. Je la retrouve ici dans une romance érotique assez éloignée de ce que j'avais lu auparavant.

Avant toute chose, je dois dire que la couverture ne rend pas justice à son contenu. Le côté érotique est mis en avant de façon un peu brutale, et l'histoire est bien plus que cela, à mon grand plaisir.

L'histoire, justement, c'est celle de Nassim, un "beau gosse" à qui aucune fille ne semble pouvoir résister, qui parie avec ses amis sur ses performances de dragueur. La novella commence de façon classique : quelques scènes de sexe assez explicites, des conquêtes à la pelle... mais on a à peine le temps de se le dire qu'elle prend rapidement une autre tournure. Avec la rencontre de Zhoé, d'abord, mais surtout avec celle de Siobhan, créature de la nuit qui va faire infléchir le destin de Nassim de manière irrévocable.

Difficile de ne pas spoiler, car l'histoire est vraiment très courte, mais je dois dire que j'ai été agréablement surprise! Je ne m'attendais absolument pas à cette aventure et encore moins à son dénouement.

Bref, une novella à petit prix qui m'a vraiment séduite, et que je recommande (chaudement ^^ )aux amateurs d'érotique et/ou de fantastique!

Merci aux éditions Artalys pour ce service presse.

Voir les commentaires

Pour l'amour de Cléopâtre - Noann Lyne

Publié le par Malénia

Pour l'amour de Cléopâtre - Noann Lyne

Genre Erotique

Résumé

Et si l'Histoire n'était pas telle que l'on avait apprise ? Cléopâtre, reine d'Égypte, narre ses espoirs et ses craintes, de l'exercice du pouvoir à sa relation avec César, et son attirance pour une étrange créature, Sémiramis. Celle qui domine son peuple se laisse alors dominer par la force de ses sentiments, se laisse aller à être femme sous les caresses d'une autre.
« Je rêvais d’un être, femme ou homme, qui eût l’audace de me posséder, une personne qui ne serait pas à mes pieds, à mon écoute absolue. Un maître ou une maîtresse. Longtemps, j’ai cru que ce rôle ne pouvait échoir qu’à une femme. »
Récit passionné et captivant, Pour l'amour de Cléopâtre conclut le volet consacré aux figures mythiques dans l'Antiquité.

Mon avis

Ce titre fait suite à l'excellent "Perséphone reine des mort" de Frédérique Gabert et à "Hélène, fleur de soufre" de Julie Derussy. On y trouve ici l'illustre Cléopâtre, dans un amour interdit avec une de ses servantes, Séminaris. On devine entre elles des rapports de soumission et de domination, et même une véritable histoire sentimentale.

Je dois avouer que ce dernier opus ne m'a pas du tout convaincue. Malgré un style agréable et fluide, j'ai trouvé l'histoire relativement longue et sans grand intérêt. Pas de suspens, d'attente insoutenable, ni même de scènes érotiques à proprement parler.

Le récit est construit comme un témoignage, celui d'une femme de pouvoir qui s'épanche sur ses souvenirs, sur un amour secret, mais je n'ai pas réussi à comprendre quelle était la finalité du texte.

Je n'ai pas non plus apprécié les illustrations, trop mangas pour moi...

Une vraie déception donc, mais peut-être que la barre avait tout simplement été placée trop haut par les deux premiers tomes de la collection?

Voir les commentaires

Oh my phone - Claire De Lille

Publié le par Malénia

Oh my phone - Claire De Lille

Genre Erotique

Résumé

Les sextoys, c’est so has been. Les hommes, un peu trop encombrant. Elle a trouvé le compromis pour s’amuser : il tient dans la main, se range dans la poche, possède un mode vibreur si besoin… et accessoirement, il donne même l’heure. Rio. Ne cherchez pas, inutile de vous rendre chez votre opérateur téléphonique pour en commander un, il est unique. Et il appartient à Mabelle. Son addiction. Son amant virtuel. Son sexphone.

Mon avis

L'histoire est celle d'une trentenaire assez délurée qui vit une histoire virtuelle passionnée avec un inconnu, par le biais de son smartphone. Au fil des pages, on la voit se désintéresser de plus en plus de sa vie réelle pour son fameux joujou, jusqu'à en devenir complètement addict.

C'est une chick lit légère et sans prétention que nous propose l'auteure, avec quelques scènes érotiques de ci de là. L'héroïne est sympathique et attachante, entourée d'une bande de copines, ce qui m'a fait penser au tout début à Bora Bora Bitches, qui, si vous avez lu mes chroniques, a été un de mes gros coup de cœur de cette année passée. Hélas la ressemblance s'arrête là, l'écriture de Claire Delille est plus mesurée, ses situations et ses personnages aussi.

Vers la page soixante-dix, j'ai commencé à me douter sérieusement du dénouement, et de l'identité du fameux Rio. J'ai passé la centaine de pages restantes à attendre. Et même si la réjouissance de savoir que je ne m'étais pas trompée était sympa, j'ai regretté le manque de suspens et de surprise...

En résumé, une romance érotico-soft plutôt sympathique avec une idée de départ intéressante, mais qui tombe vite dans l'ennui, et ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Voir les commentaires

Le maître de jet - Marie Laurent

Publié le par Malénia

Le maître de jet - Marie Laurent

Genre Érotique

Résumé

Théo, le nouveau maître de chai du domaine Robin, est entouré de femmes entreprenantes. La situation lui semble enviable, jusqu'au moment où elle devient ingérable... Avec l'approche des vendanges et l'arrivée des saisonniers, la tenson monte d'un cran. « Je ne te mérite pas, ai-je envie de lui dire ; j'ai baisé ta petite sœur dans les vignes, je rêve de passer la plus grande à la casserole et ce soir, j'ai la ferme intention d'escalader ta femme de ménage. »

Mon avis

J'avais découvert l'écriture de Marie Laurent dans "La mouche d’Éléonore" et "Deux nuances de brocoli" , et c'est une auteure dont j'apprécie beaucoup la lecture. Aussi, quand les éditions Dominique Leroy m'ont proposée de découvrir ses premiers pas dans la littérature érotique, j'ai été absolument ravie de recevoir cet e-book, et je me suis empressée de le dévorer.

Dès le départ, Marie Laurent annonce la couleur, et elle s'y tient tout au long du livre : les scènes de sexe sont plutôt nombreuses et surtout très explicites. Pas d'érotisme mièvre ni de sensualité tiède. Les situations sont amplement détaillées, et les mots choisis sont crus, sans fards. Cela m'a un peu déstabilisée, moi qui l'avais déjà lu dans un autre registre, et bien qu'elle excelle dans l'exercice, je m'attendais à une lecture un peu moins salée.

L'histoire est celle de Théo, nouveau maître de chai du domaine Robin, qui est littéralement harcelé de sollicitations sexuelles de la part de toutes les femmes du domaine. Le jeune homme batifole donc à outrance pendant de nombreuses pages, et j'avoue que j'ai eu, à un moment, du mal à comprendre où toutes ces parties de jambes en l'air allaient nous mener. Hormis la pseudo idylle avec Virginie, je ne voyais pas de vraies péripéties dans le déroulement, et je commençais à me demander si la trame n'était pas un simple prétexte au déballage érotique, sans véritable histoire. Une action un peu longue à se mettre en place, donc, mais pour un dénouement...exceptionnel! Je dois dire que j'ai été totalement saisie par la fin, que je n'avais pas supposé une seule seconde, et rien que pour cette surprise, je pense que ce livre mérite amplement ses quatre étoiles, bravo!
Au final je recommande ce livre à un lectorat très averti et aux amateurs de belles plumes, dans tous les sens du terme...

Encore un grand merci aux éditions Dominique Leroy pour ce SP.

Voir les commentaires

Publicité pour adultes, tome 1, S. Greem

Publié le par Malénia

 Publicité pour adultes, tome 1, S. Greem

Genre Erotique

Résumé

Jeune cadre ambitieux formaté par le milieu rigide de la banque, Ian Riley intègre comme directeur des ressources humaines une prestigieuse agence de publicité internationale, Russell & Buzz. Pour le jeune homme, c’est un séisme culturel et professionnel. Fragilisé dans un passé récent et confronté brutalement au monde en apparence déstructuré de la publicité, Ian voit ses anciennes valeurs atomisées par un souffle libertaire débridé. Dans son costume trois pièces, il se sent déplacé. Il commence une longue et délicieuse progression dans les enfers de l’agence. Tout est prétexte à faire la fête ; la nuit déroule son rituel déjanté. C’est le règne du sexe, des cônes et des rails de poudre. La hiérarchie s’y dissout, comme les départements de l’agence. De la directrice nympho à Justine la coquine réceptrice, du beau créateur Jérôme au charmant Marco, en passant par le commercial gay Patrick, tous les personnages jouent le jeu du paradis pour tous. Ce sont de « gentils ours en peluche » comme aime à les appeler Ian. Mais une personne ne participe pas à ces jeux de pouvoir et de perdition : Terry, la toute jeune stagiaire. L’ange blond que Ian convoite immédiatement, malgré les mises en garde.

Mon avis

J'ai lu ce livre dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Artalys, que je remercie.

Je n'ai pas vraiment été séduite par ce premier tome. A première vue, la couverture ne m'a pas attiré plus que ça, pas plus que le titre, un peu trop "racoleur" à mon goût, le tout me faisant penser à un film érotique des années quatre-vingt. Lorsque je me suis plongée dans la lecture, j'ai pourtant constaté que l'auteur écrivait bien, et que son style était très agréable à suivre.

L'histoire est celle de Ian, un type coincé qui découvre l'univers de la pub qui n'est que débauche et luxure, s'en enivre, mais tombe quand même amoureux de la stagiaire/oie blanche, qui lui ressemble. Les scènes de sexe, bien qu'explicites, sont plutôt bien amenées et s’intègrent parfaitement à la narration.

Cependant, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, beaucoup trop caricaturaux à mon goût. J'ai trouvé que la description du monde de la publicité comportait vraiment beaucoup trop de clichés pour être crédible! Dans ce livre, les créatifs sont tous des junkies en puissance, et, en opposition, les banquiers de vénérables ascètes, hum, hum.

Le personnage principal, celui de Ian, qui se transforme, au fil de la lecture, d'un homme sobre et distant en jeune branché à la sexualité débridée m'a également laissée circonspecte, on a du mal à y croire...

En résumé, malgré la plume agréable de son auteur, je n'ai pas réussi à apprécier ce premier opus, vraiment beaucoup trop pétri de lieux communs à mon goût. Dommage...

Voir les commentaires

1 2 3 > >>